Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les forages offshores, vont perdurer, sous conditions !, qui va s'assurer que ce soit le cas ?

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/10/12/les-etats-unis-levent-le-moratoire-contre-le-forage-en-eaux-profondes_1424777_3244.html

Extrait :

"Les Etats-Unis ont levé sous conditions le moratoire sur les forages en eaux profondes dans le golfe du Mexique qui avait été imposé après la marée noire liée à l'explosion d'une plate-forme de BP. "Nous avons décidé qu'il était désormais temps de lever la suspension des forages en eaux profondes pour les exploitants qui seront en mesure de se conformer aux exigences plus sévères que nous avons imposées" en termes de sécurité, a déclaré mardi 12 octobre le secrétaire aux Affaires intérieures, Ken Salazar................A l'inverse, la Commission européenne s'est prononcée mardi en faveur d'un moratoire sur les forages en eau profonde dans l'Union européenne. Le collège des 27 commissaires a approuvé un texte en ce sens du commissaire à l'Energie Günther Oettinger, selon des sources européennes..............Mais l'idée d'un moratoire est rejetée par les principaux pays concernés comme la Grande-Bretagne, qui compte de nombreuses plates-formes en mer du Nord, notamment au large de l'Ecosse. Les députés européens ont également rejeté la semaine dernière cette proposition par 323 voix contre le moratoire, et 285 pour. Ils ont en revanche approuvé une résolution demandant que les critères de sécurité des plate-formes pétrolières soient renforcés en Europe, et que les dommages à verser par les compagnies en cas d'accident comme dans le golfe du Mexique soient relevés."

Admettons que les critères et exigences soient vraiment à la hauteur des risques, et qu'ils préviennent vraiment de tout danger, on peut rêver ! 

Qui les fera appliquer, et sera en mesure de surveiller s'ils sont bien mis en oeuvre, je crois avoir compris que dans le cas de BP, comme dans bien d'autres cas, si les règles déjà établies, et si les matériaux adéquats déjà connus avaient été respectés, grand nombre de catastrophes auraient été évitées, je crois que l'exemple des "boues rouges" en Hongrie, qui fait l'actualité en ce moment, en est encore une illustration.

Bien souvent les règles existantes sont insuffisantes, mais comme en plus elles ne sont pas toujours appliquées, il n'est pas étonnant que de tels scénarios arrivent.

Combien d'emplois pourraient être crée de part le monde, et de catastrophes évitées si partout, et en tout domaine, était instituée, une règle fondamentale, qui établirait, que rien ne puisse être validé et certifié par celui qui construit, ou qui utilise, mais uniquement par un tiers indépendant, et impartial................., je rêve,

Imaginez !. 


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article