Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le court-termisme politique décime la biodiversité.

D'une manière générale les démocraties sont malades du fait des partis politiques, réduits à une vision du court termes, alors que l'intérêt général exige une vision à long terme.

Tout en pâtis, du social à l'environnemental en passant par l'humanisme et le sociétal !

Le principe démocratique originel à été galvaudé par les instances et ou partis politiques contemporains, argant d'une représentativité de plus en plus contestable, ils se refusent généralement à requestionner les peuples, et parfois même vont à l'encontre des  décisions de ce dernier, si cela contrarie trop la pensée politique dominante, le politiquement correct.

Je ne suis pas certain que la démocratie soit la bonne solution par contre je suis certain qu'elle n'est plus, pour la simple raison, que l'expression des peuples n'est jamais assez suffisantes, pour être irrévocable !

De ce fait, je crois que pour les décisions importantes, les peuples devraient toujours être interrogés, par voie de référendum, ce qui permettrait à chacun de s'exprimer, et à long terme ammènerait, je le crois, un plus grand nombre à le faire, dans la mesure ou il aurait l'assurance que son avis, et sa position sont véritablement prise en compte.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Points-de-vues/Rio-20-se-focaliser-sur-les-solutions?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

La balle est-elle donc dans le camp des politiques ?

Sans volonté politique, impossible d’avancer. Or le problème, c’est que les hommes politiques voient à court terme, ce qui est à l’opposé des préoccupations environnementales. Il est important que les citoyens, les ONG et la société civile dans son ensemble se mobilisent pour rappeler aux gouvernements leurs engagements et leur dire : « maintenant, faites ce que vous avez promis ! »

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article