Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le climat comme une arme, le danger existe !

La géo-ingénérie, telle est-elle nommée, certaines expériences ont déjà eu lieu, d'autre sont envisagées actuellement, on en parle bien peu, allez savoir pourquoi, peut-être que cela fait si peur qu'il ne faut surtout pas en parler, et pourtant !

Les militaires sont les premiers à y avoir pensé et ce n'est pas symbolique, mais au contraire très révélateur, imaginez les dégats d'un cyclone ou d'un ouragan qu'on saurait orienter à son gré, imaginez l'intérêt qu'il y aurait à provoquer des catastrophes météorologique sur une partie maîtrisée d'un continent, d'un pays, d'une région, et que sais-je encore, alors si cela vous parait plus proche de la science fiction que de la réalité, voyez ce qu'il en est dit là :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Focus/Le-climat-n-est-pas-une-arme-comme-les-autres?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

Interdire le recours à des armes non encore utilisées sur les champs de bataille, ou presque, peut paraître dérisoire. Il n’empêche : nul ne peut exclure qu’un belligérant veuille modifier intentionnellement les conditions climatiques sur un théâtre d’opérations. « La météo comme force multiplicatrice : Maîtriser la météo en 2025 » n’est pas un slogan mais le titre d’un rapport publié en 1996 par la US Air Force qui estime que c’est « peut être un champ de bataille d'une importance telle que nous ne pouvons encore le concevoir». Le rapport disserte sur les meilleurs moyens de contrecarrer les plans de guerre d’un ennemi en déclenchant une tempête, ou une sécheresse, ou encore en supprimant l'approvisionnement en eau potable. D’ailleurs, en 1997, le secrétaire d’Etat à la défense William Cohen exprime sa crainte de voir des actes de « terrorisme écologique ». Parmi ceux qu’il imagine ou plutôt qu’il projette figurent l’altération des climats, les déclenchements à distance de tremblements de terre ou d’éruptions volcaniques.

J'apprend donc que la France 'snobe' cette tentative de convention initiée par les États-Unis et l'Union Soviétique depuis fracturée, voilà une noueau sujet de pression sur notre nouveau gouvernement. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

belle russe 29/01/2013 10:37


Intéressant !

Daniel JAGLINE djexreveur 29/01/2013 16:01



J'aimerais en savoir plus sur ce qui vous semble 'interressant' au sujet de ce billet : le sujet, ou la manière de le traiter, ou l'utilisation du climat comme arme, je suis perplexe !