Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La forêt, c'est aussi la biodiversité et les peuples autochtones.

Si cette vision pouvait faire l'unanimité, ce serait un grand pas !.

societe-civile-fne[1]

Copie d'un mail reçu hier :

Communiqué de presse-Mardi 25 janvier

Le droit européen au chevet de la forêt

 

Depuis le lancement de la consultation publique sur le livre vert pour les forêts européennes, France Nature Environnement soutient la mise en place de mesures juridiquement contraignantes pour la gestion durable des forêts des pays européens. Un rapport favorable à cette position est présenté ce 25 Janvier en Commission Environnement du Parlement européen. Explications de FNE.

Des forêts européennes menacées

Les forêts européennes, qui représentent presque 40% du territoire de l’Union Européenne (UE), souffrent de mauvaise gestion ce qui accroît leur vulnérabilité face au dérèglement climatique. Le réseau européen de sites "Natura 2000" constitue un des outils pour préserver les habitats forestiers représentatifs et/ou menacés au niveau de l'UE. Or 66% des différents habitats forestiers sont dans un mauvais état de conservation. Au regard des négociations internationales sur les forêts et le climat, l’Europe, en tant que leader a un devoir d’exemplarité.

Un premier pas encourageant pour l’avenir des forêts européennes

Les Eurodéputés présentent ce 25 janvier en Commission Environnement, un projet de rapport (1) pour la mise en place de mesures imposant notamment des critères de durabilité pour la gestion des forêts, une première pour l’Union Européenne. Ce rapport pourra être modifié jusqu’à son adoption en mai. Pour Sébastien Genest, vice-président de FNE: « Un pas significatif pourrait être franchi vers une harmonisation des politiques européennes de gestion durable et de conservation des forêts. »

Vers une véritable définition de la forêt pour les négociations internationales ?

« Ce projet de rapport reprend la nécessaire définition de ce que FNE entend par forêt. Ceci constitue une opportunité pour que l’UE mette sur la table des négociations internationales la question de la définition des forêts « naturelles », enjeu-clé des projets de lutte contre la déforestation tropicale : doit-on considérer comme une forêt une plantation de 10km de long par 200 m de large ? » explique Eglantine Goux, chargée de mission forêt internationale à FNE.

Pour François Lefèvre, responsable des politiques forestières nationales à FNE, «Le texte doit rappeler clairement le lien nécessaire entre les engagements internationaux pris en matière de climat à Cancun et ceux pris à Nagoya en matière de biodiversité. Les problématiques environnementales actuelles ne peuvent pas être résolues par une approche sectorielle ! »

FNE invite le Parlement européen à faire adopter une directive cadre clarifiant les engagements européens en matière de gestion responsable des forêts, sans oublier les enjeux sociaux, avec le respect systématique des droits des peuples autochtones. 

Rapport Arsenic au format "pdf" :

http://www.fne.asso.fr/com/cp_en_pdf_2/rapport-arsenis.pdf

Je redoute tout de même l'importance nette de l'orientation qui apparaît visiblement dans ce rapport, dont l'une des "motivations" principales, pour ne pas dire première, tient dans le fait d'obtenir, "un meilleur rendement" des forêts, cette notion de "gestion durable", qui s'accompagne directement d'un rapport fait avec soit avec la possibilité d'obtenir plus de volume, sous-entendu "à abattre", soit avec la nécessité de tenir l'engagement pris qui veut que l'on "projette que la consommation d'énergie provenant de la biomasse et de  biodéchets  représente  58 %  des  énergies  renouvelables  dans  l'Union  d'ici  à  2020, entraînant ainsi une intensification des méthodes de sylviculture et une augmentation du rapport volume abattu/accroissement au-delà de la barre des 100 %" dixit ce rapport au point D , ce n'est sans doute pas évitable, mais j'y vois là un postulat inquiétant, la priorité sera-t'elle bien la "protection", ou ne risque-t'elle pas de devenir insidieusement "le rendement", à moins que ce ne soit déjà le cas... !?.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article