Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La 3ém révolution industrielle face à la pénurie de ressources ?

L'idée peut sembler séduisante, elle a d'ailleurs dans un premier temps reçu mon adhésion, quand on commence à envisager un monde qui avancerait vers une idée de collaboration, de décentralisation, de partage, j'adhère, dans le fond, mais ce qui me rend rétissant pas sur l'objectif, mais sur le chemin pour y ariver, à cette idée de productions d'énergies multipliées, c'est que cela sous entend une multiplication des moyens de productions et de stockages, et pour cela il faut une quantité astronomique des ressources qui sont plutôt déjà en train de s'épuiser.

Ne s'agit-il donc pas là aussi d'une vision de développement infini utopique, oui à une réorientation de la possibilité de productions d'énergies éparses mais à condition de limiter d'abord nos consommations, pour les rammener à des valeurs beaucoup plus faibles, reduitent à une nécessité vitale débarassée du superflu qui nous ruine en même temps que cela ruine la planète.

Si cette 3ém révolution industrielle n'est pas accompagnée, pour ne pas dire assujettie à une autre révolution des conscience préalable ou paralèlle, elle n'a aucune chance d'aboutir, car si on continu à consommer autant individuellement, les ressources ne suffiront pas, elles ne suffisent déjà plus !

a look

http://www.ddmagazine.com/2381-Jeremy-Rifkin-l-Internet-de-l-energie-pour-sauver-le-monde.html

Extrait :

  Rifkin fait reposer son projet de troisième révolution industrielle sur cinq piliers : le passage aux énergies renouvelables ; la transformation des bâtiments en autant de centres de production d’énergie ; le développement du stockage de l’électricité, en particulier sous la forme d’hydrogène pour palier à l’intermittence des sources ; l’utilisation des technologies de l’Internet dans d’un réseau électrique à double sens, de manière à donner à chacun la possibilité d’acheter et de vendre de l’électricité selon les conditions de l’offre et de la demande ; le passage de l’ère du pétrole à l’ère de l’électricité et de l’hydrogène dans les transports automobiles, ces derniers participant aussi au stockage de l’énergie.

Imaginez la quantité de ressources qu'il faudrait pour en arriver à ça e supposant qu'on ne change rien à nos consommations !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article