Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'eau bien commun : initiative citoyenne à venir.

Il faut prfois anticiper et prendre de l'avance, afin de ne pas rater le moment, c'est que je fait là au sujet de cette future action qui va débuter début 2013, alors soyons attentifs, l'enjeu est d'une extrême importance :

http://www.france-libertes.org/Initiative-Citoyenne-Europeenne.html?var_mode=calcul&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+mai+2012&utm_content=Newsletter+mai+2012+CID_02f183553ffe9fb643847eb432295cd3&utm_source=Campagnes+Emails&utm_term=Lire+la+suite

Extraits :

L’Institut Européen de Recherche sur la Politique de l’Eau (IERPE), en partenariat avec 27 associations européennes, dont France Libertés, a lancé en 2012 la plateforme associative de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) sur le thème « L’eau aux citoyens ».

Cet outil juridique, issu du Traité de Lisbonne, permet aux citoyens de proposer une modification de la législation européenne. L’ICE propose la modification de la Directive Cadre sur l’Eau datant de 2000 (DCE/2000/60/CE), qui reconnaît entre autres « que l’eau n’est pas une marchandise comme les autres » ; ce qui suppose qu’elle reste une marchandise pour l’Union Européenne (UE).

La plateforme, composée de 27 associations européennes venant de milieux très divers, a pour objectif de sensibiliser et de mobiliser la société civile et, par leur intermédiaire, les citoyens autour de cette démarche démocratique. Il s’agit de mobiliser le monde éducatif, la jeunesse, les églises et les mouvements laïcs, les mouvements de réforme de lafinance, les syndicats, ou encore les mouvements pour l’eau bien commun.

Un document déclaratif, intitulé « L’eau aux citoyens : le droit à l’eau, patrimoine de l’humanité, ne se vend pas ! », et qui servira de base à notre demande, est en cours de validation. Celui-ci insiste sur la modification de trois points clés de la Directive Cadre sur l’Eau (le préambule et les articles 9 et 14) : l’eau n’est pas une marchandise, il ne doit pas y avoir de profit avec l’eau, et l’eau est démocratie.(...) Cette pétition sera lancée en janvier 2013, en réaction au document dit « BluePrint », qui sortira en octobre prochain. Ce dernier est destiné à devenir le document de base pour la redéfinition par l’UE de sa politique de l’eau (qui s’annonce encore plus libérale et sous l’influence des lobbies de marchands de l’eau) jusqu’en 2030.

J'en profite pour faire une apartée, en signalant que "France-Liberté" s'est inscrit dans une autre démarche que je salue et soutient en assayant aussi d'y participer, il s'agit du collectif "Roosevelt 2012", dont je vais reparler dans un prochain article.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article