Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'argument de l'électricité moins chère grâce au nucléaire, va tenir

Il est encore à ce jour, et ce malgré le tourmente actuelle l'un des arguments fétiche des "pro-nucléaire", les Français sont parmi ceux des Européens, qui payent leur électricité le moins cher, et ce grâce à l'énergie atomique bien sur, remercions EDF et nos politiques pour ça !

Selon les sources notre facture serait entre 15 et 30 % moins chère que dans les pays qui payent le tribus le plus élevé, bien !, pourvu que ça dure !

Cette situation entretenu de manière que l'on pourrait qualifier d'artificielle, est en train de voir son épilogue se mettre en scène, on refait les comptes dans 5 ans, en rappelant au passage, qu'on ne tient toujours pas compte vraiment du coût des démantèlement des centrales qu'il va falloir un jours arrêter, si si ! et de celui de la vrai gestion des déchets, je sais c'est dur à entendre, mais que voulez vous, dans la mesure ou c'est inexorable, comment voulez vous que je puisse l'occulter, je ne suis ni un industriel, ni un politique, je ne suis juste qu'un citoyen qui paye ses factures lui ! :

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/03/22/97002-20110322FILWWW00739-prix-electricite-edf-veut-hausses-de-de-5.php

Extrait :

Le groupe énergétique EDF, contrôlé par l'Etat, veut que les pouvoirs publics décident des augmentations du prix de l'électricté comprises entre 5,1% et 6,5% par an jusqu'en 2015, inflation comprise, selon le journal Les Echos à paraître mercredi.

Le quotidien, qui n'identifie pas ses sources, relève que cela déboucherait sur une hausse totale d'environ 30% en cinq ans, et marquerait une nette rupture avec les précédentes hausses décidées par l'Etat, oscillant depuis 2007 entre 1 et 3%. La facture d'électricité des Français, qui est une des plus basses d'Europe, a augmenté de 3% le 15 août 2010 et à nouveau de 3% au 1er janvier 2011.

De nouvelles hausses de prix ont d'ores et déjà été annoncées pour assurer le développement des énergies renouvelables, en particulier l'énergie solaire, financées via une taxe sur l'électricité (la contribution au service public de l’électricité - CSPE). 

Le ministre de l'Industrie Eric Besson a déclaré en février que l'augmentation des prix de l'électricité était "inéluctable" en France afin de financer les investissements dans le parc nucléaire et le développement des énergies renouvelables.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article