Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'accès à l'eau potable est un droit fondamental dixit l'ONU

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22544&Cr=eau&Cr1

Extrait :

2"8 juillet 2010 – L'Assemblée générale de l'ONU a adopté mercredi une résolution dans laquelle elle déclare que le droit à une eau potable, salubre et propre est un « droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l'homme ». ......Dans sa résolution, qui a obtenu 122 votes pour, 0 contre et 41 abstentions, l'Assemblée générale reconnaît « l'importance que revêt l'accès équitable à une eau potable salubre et propre et à des services d'assainissement, qui fait partie intégrante de la réalisation de tous les droits de l'homme »......Enfin, l'Assemblée générale salue la décision qu'a prise le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies de demander à une experte indépendante, Catarina de Albuquerque, en charge de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement de lui présenter un rapport annuel. Elle encourage celle-ci à énoncer dans le rapport qu'elle lui soumettra à sa soixante-sixième session, « les principaux problèmes liés à la réalisation du droit à une eau potable, salubre et propre et à l'assainissement et leurs incidences sur la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement."

 

Cette annonce est relayée entre autre par "France Liberté", la fondation de "Danielle Mitterand"

http://www.france-libertes.org/

"Une résolution historique pour le droit d’accès à l’eau et à l’assainissement.
Un grand merci à tous les Porteurs d’eau pour leur soutien !

C’est en plein été et loin des feux des projecteurs que l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté avec 122 voix pour, 41 abstentions et sans vote contre le droit fondamental à une eau potable salubre et propre.

Le représentant de la  France a regretté qu’une telle résolution n’ait pu être adoptée par consensus.  Il s’est réjoui, néanmoins, de la reconnaissance de ce droit.  Il a appelé la communauté internationale à joindre ses efforts pour les prochaines échéances des OMD, dont le sommet de septembre et le Forum mondial sur l’eau qui se tiendra à Marseille en mars 2012.

La résolution est un premier pas politique qui devrait permettre de faire avancer l’application de ce droit dans les prochaines années dans le monde.

Tout  le travail reste à faire pour que des paroles, nos nations passent aux actes.

Pour le combat de la Fondation France Libertés sur le droit d’accès à l’eau pour tous, cette étape est une formidable victoire à mettre au crédit notamment de la Bolivie dans sa volonté de porter ce sujet aux Nations Unies mais surtout de l’inscrire dans sa propre Constitution et en faire un droit concret appliqué à tous sur son territoire.

Ce travail reste à faire en France pour que la ressource en eau soit préservée, mieux répartie, que l’on puisse imaginer une péréquation du prix du service de l’eau et que notre volonté de coopérer et d’aider les pays les plus en difficultés soit renforcée.

Les enjeux sont cruciaux à 2 ans du prochain Forum Mondial de l’Eau à Marseille en 2012. La Fondation France Libertés va œuvrer pour que les engagements pris soient suivis d’actions et que les moyens nécessaires soient mobilisés dans ce sens.

En effet, l’aide au développement sur le secteur de l’eau n’est pas aujourd’hui reconnue comme une priorité et les fonds engagés sur ce sujet doivent être largement augmentés.

Nous remercions tous les Porteurs d’Eau signataires de l’appel sur notre site pour leur appui et leur engagement à nos cotés. C’est pour chacun d’eux une belle journée avec ce vote qui marque d’une pierre blanche la possibilité de faire du droit d’accès à l’eau une réalité politique et bientôt technique pour chacun d’entre nous.

Nous reviendrons vers vous en septembre pour continuer à avancer dans ce sens et faire que cette résolution ne reste pas lettre morte. Il nous faudra la présence de tous pour que ce droit fondamental s’inscrive enfin dans nos Constitutions et pourquoi pas dans la Déclaration universelle des droits humains.

Bon été à tous ! "

Voila une grande décision prise, ce n'est pas trop tôt !.

Faut-il en attendre pour autant des changements et des actions rapides, permettez moi d'en douter.

Si je suis persuadé que cette décision est de la plus haute importance, je suis tout aussi persuadé, que sur le terrain, les répercutions vont être plus lentes.

Il va alloir que l'opinion public soutienne cette nouvelle volonté, ainsi que tout ce qui touche à la sécurité alimentaire des peuples, et à la sauvegarde de la biodiversité, sujets majeurs, dont l'importance est "théoriquement" reconnu, et pour lesquels malgré les discours, et les "résolutions" les choses ont continués de se dégrader.

Il va donc maintenant falloir agir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article