Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je, tu, nous sommes trop énergivore.

Produire de l'énergie ne peut en aucune manière se réaliser sans piller telle ou telle ressource "naturelles", des roches, des gaz, des liquides noirâtres, des explosions d'atomes, l'homme à appris à isoler certains éléments que recèle la terre, il continue de chercher à en détecter d'autres qui pourraient remplacer ceux que nous sommes en train d'épuiser.

Au passage, ces éléments que nous ôtons de l'environnement participaient bien à l'ensemble du puzzle écosystémique des sols et sous-sols !, qu'advient-il de l'équilibre qui s'était créer au fil des millénaires, que résulte-t'il ensuite quand ce composant d'un équilibre structurel vient à manquer ?.

Pour tous ces éléments, il n'existe qu'une certitude, ils sont épuisables, à plus ou moins long termes, le pétrole, c'est fait, du moins c'est à l'horizon, et pas dans des centaines d'années, non dans quelques dizaines seulement semble-t'il.  Les gaz dits "conventionnels", commence à se faire rare, au point qu'on commence à en chercher d'autres qui, à l'instar des gaz de schiste, le sont moins, et surtout entraînent des désastres environnementaux lorsqu'il s'agit de les extraire, au même titre que les sables bitumineux, si on compare au pétrole. les terres rares, dont sont friandes toutes les nouvelles technologies, le sont tellement que par exemple la Chine qui en possède une grande partie commence à ne plus les laisser quitter son territoire, pour certains !. Les matières fissiles, croyez-vous encore quelles soit pléthore, et bien non, on en parle peu évidemment, pourquoi croyez vous que l'on investisse des sommes astronomiques pour chercher à utiliser plus largement les éléments peu radio"actif" non fissiles, ce ne sont pas des inquiétudes environnementales, qui en sont la cause, ceux qui dirigent ces orientations ne savent même plus ce que cela veut dire "la nature, la terre", s'ils cherchent avec autant d'avidité, c'est bien parce qu'ils savent qu'à ce rythme là, nos centrales nucléaires actuelles vont manquer rapidement de "matière première".

Les techniques et les matériels, utilisés pour les énergies dites "renouvelables", consomment eux aussi des ressources, des éléments souvent rares pour leur construction, et plus on avance en technologie, plus ces moyens de production électrique, nécessite des éléments, des ressources épuisables.

Si l'"énergie" produite par le solaire, l'éolien, l'hydroélectrique, peut-être considérée, et qualifiée de durable, il n'en va pas de même en ce qui concerne les matières premières, et les matériaux nécessaires à leur mise en oeuvre, et cela il me semble qu'on l'occulte assez facilement, je ne parle même pas de ce que vont entraîner comme problématiques, les "recyclages" de ces technologies, et des ces matériaux.

La seule énergie, qui n'entraînera pas, de pillage des ressources, et de pollutions, est celle qui ne sera pas consommée !, je sais, ça ressemble à une lapalissade, c'est tellement trop simple, et pourtant !.

C'est donc positivement que j'apprend ce que l'Ademe préconise :

http://www.usinenouvelle.com/article/l-ademe-s-attaque-a-l-efficacite-energetique-des-usines.N144049

Extrait :

"L’agence de l’environnement vient de publier un nouvel appel à projets R&D « Amélioration de la performance énergétique des procédés et utilités industriels ». Objectif ? Améliorer la performance énergétique et réduire les émissions des gaz à effet de serre des procédés industriels.

L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie vient de publier sur son site un nouvel appel à projets de R&D centrés sur l’efficacité énergétique des process industriels. Baptisé « Amélioration de la performance énergétique des procédés et utilités industriels », il doit permettre de faire émerger des projets de recherche, plutôt en phase amont, capables d’améliorer la performance énergétique et de réduire les émissions des gaz à effet de serre des procédés industriels. Deux thèmes intéressent plus particulièrement l’Ademe."

 
Réduisons nos besoins énergétiques.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article