Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gaz non conventionnels, au delà des clivages politiques, c'est bien non !

Confirmation en est faite semble-t'il, bien sur ce refus ne fait certainement pas l'hunanimité, loin s'en faut, mais il prouve tout de même, que certains sujets peuvent et doivent fracasser les frontières politiques, et il y en d'autres sujets qui devraient les ébranler, voir les abolir, mais pour ça il va sans doute falloir attendre encore quelques catastrophes, puisques tout ce qui se trame n'est pas encore suffisant pour ouvrir les esprits.

Gare au point de non retour ! 

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201272911489-l-ump-depose-une-proposition-de-loi-visant-l-interdiction-des-gaz-de-schiste.htm

Extrait :

Imbroglio juridique en perspective. Le patron des députés UMP Christian Jacob a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à abroger les permis exclusifs de recherche d'hydrocarbures non conventionnels et à interdire leur exploration et leur exploitation sur le territoire national.

« Le moratoire, par définition limité dans le temps, n'apporte pas de solution pérenne. Il convient par conséquent d'aller au-delà. Au nom du principe de précaution, il est de la responsabilité de la représentation nationale d'interdire l'exploration et l'exploitation des huiles et gaz de schiste par des forages verticaux comme par des forages horizontaux suivis de fracturation hydraulique de la roche » affirme le préambule du texte ouvert à la signature à l'Assemblée jusqu'à lundi soir.

Consulter le texte de la proposition de loi

La conférence des présidents devrait l'examiner dès mardi, l'idée du patron des députés UMP étant d'obtenir la nomination d'un rapporteur mercredi afin que le texte soit présenté lors de la prochaine niche UMP en mai.

S'appuyant sur l'article 5 de la Charte de l'environnement donnant une valeur constitutionnelle au principe de précaution, le texte demande également « que les permis exclusifs de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux non conventionnels sont abrogés ».

« Nous voulons tuer dans l'oeuf toute réflexion ou enquête préalable sur le sujet, explique Richard Mallié, député des Bouches-du-Rhône et co-rédacteur de la proposition de loi. On ne veut pas d'exploration ni d'exploitation de gaz de schiste, point à la ligne ». Christian Jacob avait par ailleurs affirmé son intention d'interdire cette technique « ad vitam aeternam » à l'occasion de la discussion parlementaire la semaine dernière. Les huit députés de la majorité qui ont déposé le texte couvrent la géographie des permis d'exploration qui ont été accordés : Rhône, Lozère, Seine et Marne, Aisne, Hérault, Bouches-du-Rhône Var et Ardèche.

 

Pour rappel, le groupe socialiste a déposé auprès de l'Assemblée Nationale, et du Sénat des propositions quasi identiques, revoir :

Refus de gaz de schiste ou quand les barrières politiques tombent !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article