Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gaz de schiste : une mise au point qui en dit long !

Cela se passe au Québec, dont je n'aurai de cesse de dire que nous avons là une source exemplaire d'informations, tant en terme de mobilisation, qu'en terme de preuve des dangers divers et nombreux qu'induisent les exploitations de gaz de schiste.

Le rapport dont il est question là, je ne l'ai pas lù, et je n'en connaissais pas l'existence jusqu'à cette réponse faite par son auteur "Matthew Bramley" à deux industriels qui se sont servi d'extraits sortis du contexte, ou tout au moins utilisés hors cadre, et permettant ainsi une interpretation biaisée, réponse qui est selon moi très révélatrice de la volonté de tromperie de l'industrie à ce sujet comme à bien d'autres d'ailleurs ! :

http://www.pembina.org/blog/573

Extraits :

Comme je l'ai dit dans notre communiqué de presse annonçant le rapport : « Les modèles économiques démontrent que des politiques efficaces visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre mèneront à une moins grande consommation de gaz naturel, et ce, même à court terme ».

MM Gosselin et Binnion se réjouissent également de certains extraits de mon rapport où je nuance les risques de contamination de l'eau potable par la production de gaz de schiste. Mais, encore une fois, ils le font d'une manière sélective, omettant notamment de mentionner la fiche déconcertante de l'industrie en Pennsylvanie. Pourtant, dans mon rapport (p. 19) j'ai longuement cité les constats faits par le département de la Protection de l'environnement de cet état en juin 2010:

Nous cherchions, avec notre étude, à contribuer à un débat bien informé, s'appuyant sur les meilleures recherches scientifiques et économiques. Quelle déception, alors, que deux des principaux promoteurs du gaz de schiste au Québec aient plutôt choisi d'utiliser notre rapport pour faire des relations publiques trompeuses.(...)

Depuis janvier 2010, le Département a mené près de 1 700 inspections sur les sites de forage du gisement Marcellus dans l'État et a découvert plus de 530 infractions, qui varient d'un mauvais contrôle de l'érosion et des sédiments à des infractions administratives, en passant par des déversements et des fuites issus de bassins de rétention [des eaux usées] mal gérés ou mal construits. [...] Pendant ses inspections, le Département a relevé des problèmes rattachés à des bassins de rétention de déchets de forage et de reflux mal construits ou mal entretenus dans le cas de 29 des 364 puits qui ont été forés dans le gisement Marcellus cette année. [...] Le Département est aussi intervenu dans le cas de déversements de sources diverses, dont des fuites de réservoirs à combustible, des valves mal fermées sur des réservoirs de stockage d'eau de fracturation, et des accidents impliquant des camions transportant des eaux usées.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article