Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fusion nucléaire : Le Projet ITERminera jamais !?

iter Cadarache

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-projet-iter-au-ralenti_901248.html

Extrait :

"Il y a une vraie prise de conscience de la nouvelle situation financière, mais aucun membre n'a la velléité d'abandonner le projet", tente de rassurer Marc English, le porte-parole de Marie Geoghegan-Quinn, la nouvelle commissaire chargée de la recherche et de l'innovation. Pour preuve, la semaine dernière, les représentants d'Iter se sont retrouvés à Suzhou (Chine) où ils ont réaffirmé leur volonté de mener le programme à son terme. Une unanimité diplomatique de façade, qui n'enlève rien aux difficultés budgétaires: l'Europe a jusqu'à la fin de juillet pour trouver une solution. "Il nous faut dégager une somme de 1,4 milliard d'euros sur les années 2012-2013", précise Marc English. Dès lors, une commission d'urgence a été mise en place, où Bernard Bigot, l'administrateur général du CEA, représente la France: "Notre mission vise à améliorer la gouvernance, à recalibrer le projet pour dégager des économies et à trouver des financements." Sur ce dernier point, les possibilités ne sont pas légion: "Puiser dans les autres programmes qui ne sont pas encore engagés", pronostique Bernard Bigot. A trop vouloir défier les dieux, l'Europe de la recherche risque d'y laisser sa chemise".

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jXoV2btQW7A9dx8-t7b9Yminlwow

Extrait :

"Mais le coût estimé du réacteur a explosé avec la part prévue pour les Européens entre 2007 et 2020 passée de quelque 3,5 milliards d'euros selon les estimations de 2006 à 7,2 milliards d'euros aujourd'hui.

"Il ne reste qu'une question: comment les Européens vont-ils s'organiser pour remplir leurs engagements et notamment couvrir la dépense nouvelle ? (A Suzhou), l'Europe a expliqué à ses partenaires pourquoi elle ne pouvait pas aujourd'hui prendre d'engagement et une réunion extraordinaire a été programmée les 27 et 28 juillet à Cadarache", a dit Bernard Bigot."

 

Que ce soit la "fusion" ou la "fission", qui dit nucléaire dit gouffre financier, encore heureux qu'on ne soit pas en crise économique ! hum.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article