Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fukushima : l'autre désastre !

Derrière la catastrophe nucléaire qui a rapidement pris le devant de la scène, il y a bien entendu cet autre désastre qu' a été le seisme en lui même, a l'origine du tsunami, celui ci, relégué au second rang, alors qu'à court terme, c'est lui le plus dévastateur, j'ai bien dit à court terme.

Sur place là bas pour le peu que j'en sais, la vie doit être extrêmement difficile et compliquée, mais malgré une rapide recherche sur le net via google, pas de trace d'articles récents traitant de la situation de ces régions touchées par le tsunami ravageur, dévastant tout sur son passage, et laissant des dixaines ou des centaines de milliers de japonais démunis.

Un autre aspect méconnu réside dans le fait que les destructions occasionnées alors, ne sont pas sans conséquences, en effet ce qui est détruit, ne disparait pas, il est charrié, au gré des flots, et le résultat, pourrait bien entrainer un autre désastre, voyez plutôt :

http://www.zegreenweb.com/sinformer/fukushima-20-millions-de-tonnes-de-debris-en-approche-d%E2%80%99hawai%2c43175

Extrait :

Fukushima : 20 millions de tonnes de débris en approche d’Hawaï

Le désastreux enchaînement tremblement de terre puis tsunami du 11 mars dernier a dévasté le nord est du Japon et entraîné le plus terrible accident nucléaire au monde après la catastrophe de Tchernobyl en 1986. Des villages entiers ont littéralement été rasés par le tsunami et des quantités très importantes de débris ont rejoint la mer. La reconstruction devrait prendre au bas mot une dizaine d’années dans les zones dans lesquelles le gouvernement aura décidé qu’il est envisageable de bâtir à nouveau. Des dizaines de milliers de japonais sont toujours déplacés, les hébergements de fortune dans les gymnases ou les écoles laissant progressivement la place à des lotissements de préfabriqués. L’accident nucléairede la centrale de Fukushima 1 devant quant à lui avoir des effets à long terme sur la contamination radioactive dans la zone d’exclusion autour de la centrale et être source d’un alourdissement insidieux du bilan humain de ce drame qui a fait d’ores et déjà plus de 20.000 morts.

Le Japon ne sera pas le seul touché par cet enchaînement de catastrophes naturelles. Les îles du pacifique, au premier rang desquelles Hawaï, et la cote ouest des Etats-Unis seront également concernées au premier chef dans les mois et les années à venir. Elles auront en effet à gérer l’afflux de déchets flottants charriés à travers le Pacifique par les courants océaniques. Charpentes, morceaux de bois, voitures, frigos, bouées et filets de pêche, bateaux de pêche, etc. C’est entre 5 et 20 millions de tonnes de débris divers et variés qui voyagent en direction des Etats-Unis.

La suite de cet article m'interpelle pour une autre raison, en effet :

Autre extrait :

Attendus initialement pour 2014 à Hawaï et 2015 en Californie les débris pourraient avoir jusqu’à un an d’avance. C’est la conclusion apportée par Jan Hafner de l’Université d’Hawaï après que l’équipage du navire école STS Pallada ait rapporté avoir observé à 2.000 miles des côtes japonaises d’importantes masses de débris flottants.

Avec donc, l'immense étendu de nos connaissances, être en capacité de se tromper à ce point sur le déroulement des suites du déplacement des débris, en dit long, sur ce que nous croyons être en mesure de connaître et de maitriser de la nature.

Et pourtant certains prétendent vouloir la dompter !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article