Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Face à l'urgence climatique, l'Europe schizophrène(freine) !

De sommet en sommet, le gouffre se creuse !

Rien ne va plus dans l'univers Européen, de contradictions en contradictions, , la seule chose qui s'affirme, c'est l'incohérence, l'union Européenne ne révèle qu'une chose, c'est la division, la division, entre les différents états, pour lesquels, les priorités, et les enjeux ne sont pas les mêmes, parfois diamétralement opposés, mais là n'est pas le pire, le pire c'est que même si les dissensions, ne sont pas le fait des différents états, elle sont le fruit d'objectifs contradictoires des différentes commissions, les plus évidentes, étant celles antagonistes, qui opposent, les objectifs énergétiques, des objectifs climatiques , si l'un des deux ne devient pas prioritaire, les deux vont se concurencer, et se mener une guerre inévitable, et insoluble, car si pour certains , l'avenir n'a pas de prix, pour d'autres, la seule solution viable au moins à cours terme et c'est leur seul horizon !), est d'utiliser comme base de référene "la nécéssité d'investissement", pour arriver (sois disant) au même résultat, (économique !), inconciliable, juste inconciliable !, c'est comme en mathématique lorsque l'on veut additionner des patates et des carottes, c'est juste impossible !

http://www.eurosduvillage.eu/Climat-l-Union-Europeenne-est-elle,4621.html

Extrait :

L’Europe partagée entre objectifs énergétiques et climatiques

En l’état actuel des choses, la sécurité énergétique de l’UE sera assurée si l’approvisionnement en gaz et en pétrole est suffisant, mais si les décisions ne sont pas prises aujourd’hui pour que les investissements soient tournés vers les énergies renouvelables et l’économie décarbonée, comme le projette la Commission, il sera difficile de rectifier le tir dans les années à venir.

De plus, étant donné les montants envisagés - on parle de 1000 milliards d’euros d’investissements nécessaires d’ici à 2020 pour assurer une fourniture convenable en énergie à l’Union européenne - il est crucial de faire des choix sensés et responsables dès maintenant.

Par ailleurs, dans l’hypothèse où les énergies renouvelables se développeraient de façon spectaculaire en Europe jusqu’à dépasser la part des énergies fossiles dans la facture énergétique européenne, les investissements effectués aujourd’hui pour interconnecter les réseaux gaziers et pétroliers européens avec ceux des pays tiers seraient faits en pure perte.

Cette indécision sur les choix de société, qui caractérise l’Union européenne actuelle, est non seulement dommageable pour le citoyen européen, mais elle fragilise la crédibilité de l’Union européenne sur la scène mondiale.

balance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article