Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Evaluation des mélanges chimiques ou effet cocktail, comment agir ?

Ayant pris conscience depuis déjà longtemps, des risques potentielement important que les "effets cocktail' pourraient entraîner, je suis pour ma part plutôt satisfait qu'une Instance Européenne prenne cette question en compte.

La communication suite aux conclusions, faite par le "Conseil Environnement" de ce que je pense être la "Commision Européenne" (mais là je dois dire que je m'y pert entre toutes ces entités Européennes) me semble encourageant quand à la volonté exprimée de s'emparer de cette recherche, qui n'est pas vraiment menée jusqu'à présent, sur les combinaisons possibles et inévitables entre divers produits et dont la nocivité est encore inconnu.

a look

http://www.consilium.europa.eu/homepage/showfocus?lang=fr&focusID=65453

Un communiqué de presse me conforte dans cette idée que la question est maintenant belle et bien posée, et que la volonté d'y répondre est bien engagée :

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/12/541&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

Extrait :

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, a déclaré à ce propos: «La législation de l’Union européenne assure un niveau de protection élevé à l’égard des substances chimiques individuelles, mais nous devons approfondir nos connaissances sur les effets conjugués de ces substances. Il s’agit d’un domaine d’une grande complexité scientifique, mais cette complexité ne doit pas être un prétexte à l’inaction. Lorsque nous avons de bonnes raisons de penser qu’un mélange chimique est potentiellement préoccupant sur les plans de la santé humaine ou de l’environnement, celui-ci devrait faire l’objet d’une évaluation des risques plus détaillée et nous devrions prendre les mesures qui s'imposent».

Vu le très grand nombre d'associations chimiques possibles, le premier défi à relever dans le cadre de la nouvelle approche sera de recenser les mélanges prioritaires, afin de concentrer les ressources sur les associations les plus susceptibles d'être néfastes.

Il existe des méthodes pour évaluer les risques présentés par les mélanges prioritaires, mais il subsiste de nombreuses lacunes dans les données et les connaissances. La tâche est compliquée par le fait que de nombreuses dispositions de la législation européenne ciblent des groupes spécifiques, notamment les produits phytosanitaires, les produits biocides, les produits cosmétiques, les produits pharmaceutiques, les médicaments vétérinaires, etc. Cette spécialisation peut être un obstacle à une évaluation coordonnée et intégrée des mélanges qui contiennent des substances relevant de différentes dispositions législatives. La Commission veillera à ce que, dès lors qu’un mélange prioritaire aura été recensé, il fasse l’objet d’une évaluation coordonnée et intégrée. Par ailleurs, elle élaborera, d’ici à 2014, des lignes directrices techniques en vue de codifier les meilleures pratiques pour l'évaluation des mélanges prioritaires.

La Commission remédiera également à certaines des lacunes dans les données et les connaissances concernant les mélanges auxquels les personnes et l’environnement sont exposés. Elle coordonnera la collecte des données et examinera les données de surveillances collectées au titre de la législation de l’UE et des projets de recherche financés par celle-ci. Elle créera en outre une plateforme de surveillance des données chimiques. En 2015, la Commission établira un rapport pour rendre compte des progrès accomplis.

Je suis bien conscient qu'il ne s'agit là encore que d'un premier pas, que de bonnes intentions, et qu'il faudra bien sur vérifier que cela se traduise par de véritables actions, mais je suis donc plutôt enclin à y voir quelque chose de positif.

Mon point de vue n'est visiblement pas partagé par tous, et cela m'incite donc à la prudence, étant tout a fait conscient de mon incompétence, je dois donc tenir compte de cet autre regard porté, et qui lui ne voit pas là d'avancée, au contraire exprime une crainte manifeste, je vous invite donc à vous faire votre opinion à ce sujet :

http://reseau-environnement-sante.fr/2012/05/31/dossiers-par-themes/communique-de-presse-31-mai-2012-effet-cocktail-pour-la-commission-europeenne-il-est-urgent-dattendre/

Extrait :

Bruxelles, le 31 mai 2012,

Les associations de défense de l’environnement et de la santé expriment leur profonde préoccupation après la communication publiée aujourd’hui par la Commission européenne sur l’exposition de la population aux mélanges de produits chimiques, le fameux « effet cocktail ». La question des perturbateurs endocriniens inquiète particulièrement les associations.[1]

« Cette communication est une sérieuse déception. Elle ne reflète pas l’urgence à traiter les enjeux de l’effet cocktail. D’un côté la Commission admet que le système actuel d’évaluation des risques ne permet pas de tenir compte des effets cumulés de plusieurs substances chimiques absorbées par différentes voies d’exposition ; de l’autre, elle renonce à résoudre cette défaillance de la sécurité sanitaire », explique Yannick Vicaire, chargé de mission au Réseau Environnement Santé.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article