Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfouir les déchets nucléaires pour l'éternité, rêve ou futur cauchemar ?

Si l'avenir a un sens pour nous, comment envisager une alternative aussi immaîtrisable, aléatoire, dangereuse.

En une centaine d'année l'humain a déjà transfigurer sa planète, en une centaine d'année, il a déjà du se rendre à l'évidente conscience de l'accélération de ses impacts sur sa mère nourricière.

Le réchauffement que nous sommes en train d'accélérer, que va-t'il avoir comme incidence vraiment, qui le sait ?

La montée des océans déjà perceptible ou s'arrêtera-t'elle, qui le sait ?

Un seisme de magnétude 9 sur l'échelle de Richter a déplacé le japon de 2.5 mètres, les continents bougent, les failles sont-elles toutes connues, qu'est-ce qui permet d'oser espérer, qu'un sous sol quelqu'il soit, et ou qu'il soit n'évoluera pas sur une période aussi longue que l'on envisage dans un tel scénario ?

Un Seisme est-il impossible en Finlande ? dans 100 ans, dans 500 ans, dans 1000 ans ...............

Quelle inconscience aveugle, prétentieuse, assasine, humaine !

http://www.maxisciences.com/d%E9chet-nucl%E9aire/into-eternity-quel-avenir-pour-les-dechets-nucleaires_art14292.html

Extrait :

C'est en découvrant l'existence d'Onkalo que Michael Madsen a décidé de réaliser le film Into Eternity. Un documentaire sous forme de film de science-fiction qui nous plonge dans le vif de ce projet, "qui dépasse d'un point de vue technique comme d'un point de vue philosophique, toutes les initiatives humaines existantes jusqu'à présent" selon le réalisateur. En effet en Finlande et pour la toute première fois, un lieu de stockage permanent de déchets nucléaires est en cours d'installation. Il s'agit d'un immense dédale de tunnels souterrains creusés dans la roche à 500 mètres de profondeur depuis les années 1970. Aujourd'hui, la construction est toujours en cours et ne devrait pas s'achever avant 2100. Soit encore plus d'un siècle de travaux destinés à étendre les tunnels et à les renforcer. Car voilà, Onkalo est censé abriter les déchets pendant au moins 100.000 ans. Une durée qui amène de nombreuses questions.

Une fois Onkalo terminé et tous les déchets répartis dans les tunnels, la "chambre funéraire" sera scellée par un mur. A jamais ? Pas sûr... "Comment s'assurer que ce lieu ne contaminera jamais personne ? Et comment prévenir les générations futures des dangers que représente cette cargaison mortelle ?" Alors que la construction avance de plus en plus, les spécialistes s'interrogent sur le meilleur moyen de tenir l'Homme d'un naturel curieux à l'écart d'Onkalo. Laisser des messages ou faire en sorte que le site tombe dans l'oubli ? Les avis sont partagés, au vu d'une période aussi lointaine. Après tout, nous avons mis près de 14 siècles pour déchiffrer les hiéroglyphes. Au bout de 100.000 ans, il n'est ainsi pas certain que nous parvenions à laisser un avertissement clair aux générations futures... Sans oublier, qu'il faudrait de plus plusieurs Onkalo pour stocker la quantité totale de déchets nucléaires.

Un héritage encombrant

Ponctué d'interventions des spécialistes en sûreté nucléaire finlandais et suédois, le documentaire de Michael Madsen pose les bonnes questions et révèle les incertitudes cachées derrière ce projet ambitieux. Alors que la catastrophe nucléaire survenue au Japon a relancé le débat sur l'utilisation du nucléaire, le film expose ainsi un autre aspect controversé de cette énergie aujourd'hui massivement utilisée. 

Into eternity : quel avenir pour les déchets nucléaires ?
Into eternity : quel avenir pour les déchets nucléaires ?

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article