Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ENR : ferme solaire, impressionnant, le prix à payer !?

Je dois bien avouer, que je suis dubitatif, même si je souhaite le développement des ENR, toutes les ENR, étant entendu, que ces développements soient mûrement réfléchis, qu'ils soient le plus équilibré possible entre tous les impacts possible, et les besoins réels.

La meilleure énergie, est bien celle qu'on ne consomme pas !

Pauvre paysage, l'impact visuel est impréssionnant vu du ciel, pardon les oiseaux !

Retour en arrière :

Parc solaire des Mées : un chantier exemplaire !

http://www.enerzine.com/1/11266+parc-solaire-des-mees---un-chantier-exemplaire+.html

Extrait :

Conçue et réalisée dans une approche durable, les 66 hectares de terrains de la centrale seront ensemencés au printemps, de plantes mellifères afin de contribuer à la préservation des abeilles et au soutien d'une agriculture biologique. De même, la reconversion du site en terres agricoles en fin de vie et le recyclage des panneaux ont d'ores et déjà été prévus.

La réalisation de ce projet ambitieux a été confiée à Siemens sur la base d'un contrat clé en main assorti d'un contrat de performance. L'investissement de 110 millions d'euros a été financé par un apport en capital souscrit conjointement par Delta Solar (filiale d'Eco Delta, qui reste majoritaire), et par le groupe Sumitomo Corporation, ainsi que par un prêt bancaire syndiqué, arrangé par BNP-Paribas. 

Ainsi, en année pleine, la centrale des Mées devrait réaliser un chiffre d'affaires de 14,5 millions d'euros.

« En tant que Maire des Mées, je suis heureux du lancement du chantier de la centrale photovoltaïque du plateau de La Colle des Mées et je félicite les dirigeants d'Eco Delta pour leur obstination à faire aboutir ce projet. Je remercie le Préfet qui a signé les permis de construire. Ce projet nous tient à coeur car il se situe sur un plateau qui se prête à ce genre d'installations. Il a peu d'impact sur l'environnement, ne porte pas atteinte à l'agriculture et n'occasionne que peu de gêne pour la population. Par contre, avec une importante production d'énergie renouvelable, il permet aux Mées de contribuer à l'effort du département et du pays pour le développement durable. Je souhaite vivement que les 100 MWc de projets solaires déposés sur le plateau sortent rapidement de terre. Dommage que la récente suppression de la taxe professionnelle prive la commune d'une partie des recettes fiscales que nous escomptions de cette nouvelle activité », explique Raymond Philippe.

J'ai lu un bon nombre d'articles paru sur le net, j'ai bien trouvé dans l'un d'eux une allusion à des voix discordantes, de citoyens contre, à cause de l'impact visuel, et d'emprise sur les terres, sans doute, mais j'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé matière à mettre comme exemple, aucun article relatant d'opposant au projet !? 

J'en suis tout de même un peu surpris.

Voir aussi :

http://www.lemoniteur.fr/197-eau-energie/article/etudes-de-cas/696111-solairedirect-construit-la-plus-grande-centrale-photovoltaique-de-france

Et puis :

http://www.20minutes.fr/article/805324/plateau-mees-inauguration-plus-grande-ferme-solaire-france

Au final ça donne ça :

La ferme solaire des Mées

 

L'inauguration vient d'avoir lieu :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Inauguration-de-la-plus-grande-ferme-solaire-de-France?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extraits :

Des rangées de panneaux solaires de la ferme du plateau des Mées, en France, le 9 mai 2011 © AFP/Archives Boris Horvat

MARSEILLE - (AFP) - Une nouvelle ferme solaire, la plus grande de l'Hexagone à ce jour, a été inaugurée jeudi sur le plateau des Mées (Alpes de Haute-Provence), premier site pour le photovoltaïque en France avec un total de 200 hectares de panneaux et 90 mégawatts de puissance installée.

Cette ferme a été développée en partenariat par la PME française Eco Delta, fondée en 2002 et soutenue par la Caisse des Dépôts qui détient 10% de son capital, et le groupe japonais Sumitomo Corporation, présent également dans le solaire en Espagne et dans le sud de l'Italie.

Répartie sur six parcs dont cinq sont déjà en service, sur 70 ha de friches agricoles, elle est composée de 112.780 panneaux fournis par le producteur chinois Suntech et installés par la filiale énergie de Siemens France.

Sa puissance installée est de 30,9 mégawatts crête (MWc), ce qui en fait la plus grande ferme française à ce jour, pour un investissement de 110 millions d'euros. Avec une production annuelle de 50 gigawatts, elle permet d'alimenter en électricité 83.000 habitants de la région et devrait générer un chiffre d'affaires de 14,5 millions d'euros par an.(...)Ce projet conforte le site des Mées comme le haut lieu du solaire en France. En mai, la société belge Enfinity y avait inauguré une ferme de 18 MWc sur 36 ha. L'opérateur français Solairedirect en exploite une de 24 MWc. L'allemand Würth Solar et l'espagnol TW Solar sont aussi présents, pour une puissance installée totale de 90 MWc.

Couvrant une partie de l'immense plateau de la Colle (1.600 ha), qui offre un ensoleillement annuel record à 800 m d'altitude, ces installations s'étendent sur des terres peu arables louées à des agriculteurs, au-dessus du village et sans impact visuel immédiat, selon la mairie des Mées, dont les permis de construire ont un temps fait l'objet de recours de défenseurs de l'environnement.

Notre première réflexion, et nos premières actions, doivent être sur nos besoins réels, sur les économies d'énergies, tout ce qui peut contribuer à dimminuer notre impact, la fuite en avant n'est pas possible, économisons, réduisons, sinon quoi ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article