Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Energie renouvelable, le nucléaire est un frein !.

Le gouvernement Français à fait des choix en faveur du nucléaire, qui pourraient s'avérés bien plus dommageable qu'il y parait pour le commun des mortels, pour notre pays, et qui contredisent de manière de plus en plus visible, la communication de ce gouvernement et des pro-nucléaires, vantant une énergie sois disant moins onéreuse, pour ne parler ici que de cet aspect là des choses !.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Les-energies-renouvelables-peuvent-assurer-99-5-des-besoins-de-l-UE?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extraits :

"BRUXELLES (AFP) - Les énergies renouvelables pourront assurer 99,5% des besoins en électricité des pays de l'Union européenne en 2050 si le nucléaire perd son accès prioritaire aux réseaux, soutient l'organisation écologique Greenpeace dans un rapport présenté mardi à Bruxelles.

"Actuellement, les éoliennes sont souvent arrêtées en période de pointe de production pour laisser un accès prioritaire à l'électricité produite par les réacteurs nucléaires et les centrales alimentées au charbon, impossibles à stopper", accuse l'organisation dans ce rapport intitulé "la bataille des réseaux".

Si les énergies renouvelables, surtout le solaire au sud et l'éolien au nord, remportent la bataille de l'accès aux réseaux, elles pourront couvrir 68% des besoins en électricité de l'UE en 2030 et 99,5% en 2050, affirme Greenpeace.(...)"La France n'est pas une île et ne pourra pas être une île", a averti Jan Vande Putte. "Les acteurs sur le marché français comme EDF pourront retarder la montée en puissance des renouvelables, mais ils ne pourront pas la stopper", a-t-il assuré.

Les règles européennes vont en effet lui imposer de cesser de donner la priorité à l'électricité fournie par ses réacteurs sur son réseau.

Greenpeace va tenter avec ce rapport d'influencer les décisions des dirigeants européens lors du sommet consacré à l'énergie le 4 février à Bruxelles."


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article