Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Droits des Peuples Autochtones, les Etats-Unis ont enfin signé !.

La France l'a signé, en septembre 2007, comme un grand nombre de pays, dans le cadre de l'ONU, et elle a été validé  "le 13 septembre 2007 par 143 voix pour, 4 contre (États-UnisCanadaAustralie et Nouvelle-Zélande) et 11 abstentions (ColombieAzerbaïdjanBangladeshGéorgieBurundiFédération de RussieSamoaNigériaUkraine,Bhoutan et Kenya).5 "

Source "wikipédia" :

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_des_peuples_autochtones

 

Malgré la signature de la France, un petit problème constitutionnel vient entacher cette signature, en effet l'article 1 de la Constitution Française, ne permet pas en l'état de reconnaître des "droits collectifs", puisqu'il met en avant les droits individuel, ce qui crée quelques ambiguités, par exemple pour les Amérindiens de Guyane.

Cette difficulté Constitutionnelle, a semble-t'il pu être contourné en ce qui concerne par exemple les Kanaks en Nouvelle-Calédonie, ce qui prouve que si la volonté est là, des solutions peuvent être trouvées.

Là ou rien n'est possible, c'est là ou l'on si refuse, et c'était justement le cas des Etats-Unis qui n'avaient pas signé cette Déclaration, et bien c'est chose faite depuis peu, c'est ce qu'annonce "Survival"

http://www.survivalfrance.org/actu/6794

Extrait :

Tous les Etats qui se sont auparavant opposés à la Déclaration y adhèrent maintenant.
Tous les Etats qui se sont auparavant opposés à la Déclaration y adhèrent maintenant.
© John Miles/Survival

 

"Les États-Unis ont officiellement entériné la Déclaration des Nations-Unies sur les droits des peuples autochtones, ce qui signifie qu’aujourd’hui, plus aucun pays ne s’y oppose.

Les États-Unis ont été le seul pays à continuer à s’opposer à cette Déclaration, après l’appui officiel du Canada en novembre dernier. La plupart des pays-membres l’avaient soutenue lorsqu’elle a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations-Unies en 2007.

Le président Obama a annoncé cette décision lors de l’ouverture de la Conférence sur les Nations indiennes qui s’est tenue hier à la Maison Blanche. Il a déclaré : ‘Ce qui importe beaucoup plus que les mots – ce qui importe beaucoup plus que n’importe quelle résolution ou déclaration – ce sont les actions qui correspondent à ces mots’. "

Voilà qui est une grande nouvelle, mais je suis surpris par l'affirmation de "Survival", qui annonce que plus aucun pays ne s'oppose à cette Déclaration, pour deux raisons, la première tient tout simplement au fait que je n'ai trouvé nulle part trace d'une nouvelle attitude des trois autres pays qui ne l'avais pas signé, Le Canada, l'Australie, et La Nouvelle-Zélande, pour ne pas les citer, chacun de ces pays, étant très concernés par ce sujet, n'est-ce pas !.

La deuxième raison, est à mettre en parallèle avec le propos de Barack Obama, lorsqu'il dit que "ce qui importe beaucoup plus que n’importe quelle résolution ou déclaration – ce sont les actions qui correspondent à ces mots", j'approuve oh combien cette affirmation, et j'attend de voir si certaines choses vont changer, en ce qui concerne les Amérindiens "Peuples Autochtones" de cette terre, de ce continent, nous verrons bien.

Ce parallèle, je le fais à cause d'un fait très actuel, qui ne concerne pas les Etats-Unis, mais le "Botswana", où Les "Bushmens" sont maltraités, et pour lesquels "Survival" lance alertes et pétitions depuis déjà longtemps.

http://www.survivalfrance.org/actu/6762

Extrait :


Le président Khama a accusé les Bushmen de vivre 'une vie d'attardés'.
Le président Khama a accusé les Bushmen de vivre 'une vie d'attardés'.
© Survival

S’exprimant sur le site de la plus importante mine de diamant du pays, le président du Botswana a qualifié dans une brusque envolée les Bushmen du Kalahari d’êtres ‘archaïques’, ‘primitifs’ et ’arriérés’.

Le président Khama a accusé les Bushmen de vivre ‘une vie d’attardés’, ‘une vie primitive faite de privations en coexistence avec la faune sauvage’, selon ‘le mode archaïque d’un âge révolu où régnaient indigence et indignité’.(...)

 

En 2002, alors que Khama était vice-président, legouvernementbotswanais avait expulsé de force les Bushmen de leurs terres ancestrales, une mesure qui avait été par la suite déclarée illégale et anticonstitutionnelle par la Haute Cour du Botswana, jugeant que les Bushmen avaient le droit de vivre sur leurs terres.

Malgré cette décision, le gouvernement Khama a continué d’empêcher les Bushmen de vivre sur leurs terres. Il leur ainterdit d’accéder à un puitsdont ils dépendent pour l’eau et de chasser pour se nourrir. Dans le même temps, il a foré de nouveaux puits destinés à la faune sauvage et a autorisé la compagnie touristique Wilderness Safaris à construire un luxueux lodge avec piscine en plein cœur du territoire bushman. Plus de 25 000 personnes à travers le monde ont signé lapétition de Survival appellant Wilderness Safarisà installer son campement touristique en dehors des terres bushmen.(...).Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd’hui : ‘De nombreux pays disposent de lois antiracistes contre les actes et les comportements discriminatoires à l’égard de certaines minorités et de leurs modes de vie. De tels échos sinistres qui entendent démontrer une prétendue supériorité raciale n’ont pas leur place dans une démocratie moderne. C’est cette idéologie qui est ‘arriérée’, pas les Bushmen’.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela voudrait donc dire qu'un pays qui a pourtant signé cette Déclaration peut tout de même se comporter ainsi !!!.

Mais alors à quoi ça sert ?.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article