Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Doha, le protocole de Kyoto reconduit, mais à minima et par moins de pays ! Preuve d'irresponsabilité.

Comme j'aurais aimé que les faits me fassent mentir, comme j'aurais accepté d'avoir eu tort, seulement voilà comme tout le laissait prévoir, il n'y a aucune surprise, il n'était donc pas difficile d'anticiper ce résultat insultant pour les peuples.

La mondialisation, n'existe que pour favoriser le commerce, et encore à condition que les bénéfices aillent toujours aux mêmes, en dehors de cela les égoismes nationnaux et continentaux sont de mises.

Je ne peux m'empêcher d'avoir le qualificatif de 'criminel' qui m'occupe l'esprit, et qui s'impose, j'aimerais pouvoir espérer qu'un jour on puisse leurs faire rendre des comptes à ces politiciens et décideurs, mais je crains fort qu'ils n'exercent leurs méfaits en toute impunité.

a look

http://www.actu-environnement.com/ae/news/doha-pk-prolongement-air-chaud-17269.php4#xtor=ES-6

Extraits :

"Je préfère que l'on se quitte sur un accord que sur rien du tout", a déclaré Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, au Parisien commentant l'accord obtenu samedi 8 décembre à Doha (Qatar). "Mais je reconnais que cet accord n'est pas à la hauteur de l'urgence climatique", ajoute-t-elle estimant que "c'est une étape modeste qui peut même paraître dérisoire alors que tous les scenario les plus pessimistes des climatologues sont aujourd'hui dépassés par les faits". (...) Finalement, les négociateurs ont adopté une deuxième période d'engagement sous le protocole de Kyoto, préservant ainsi l'unique accord contraignant dont dispose la communauté internationale. Cette deuxième période engagera pour 8 ans (du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2020) l'Union européenne (UE),l'Australie, la Norvège, la Suisse, l'Ukraine, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Liechtenstein et Monaco. Autant de pays qui représentent environ 15% des émissions de Gaz à effet de serre (GES) mondiales et qui prennent des engagements hétéroclites allant d'une réduction de 20% par rapport à 1990 pour l'UE à une baisse de 0,5% par rapport à 2000 pour l'Australie. Le Canada, le Japon, la Russie et la Nouvelle-Zélande ont pour leur part quitté le navire, au motif que le protocole n'engage pas les Etats-Unis et les pays émergents. (...)


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article