Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Disparitions forcées, la Convention Internationale va entrer en vigueur !

Il y a des reculs dont on fait grands bruits, et je participe souvent à en faire tapage, car les droits, les libertés, les égalités, sont partout bafoués, altérés, déniés.

Et puis il y a aussi parfois des avancées, qui méritent également qu'on les mette en avant, qu'on les clame !

En voici une dont l'étendu pourrait-être retentissante : "La Convention Internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées" :

http://www2.ohchr.org/french/law/disappearance-convention.htm

Amnesty Internationale la qualifie de "texte historique", et j'adhère tout à fait à cette qualification, sont entré en vigueur le 23 décembre 2010 est rendu possible par la signature et la ratification d'un 20em Etat, celui-ci est l'Irak, qui l'a ratifié le 20 novembre 2010.

Bien sur il ne s'agit là que d'un début, bien sur le nombre de pays à ne pas l'avoir ratifié, est encore largement majoritaire, bien sur certains ne la signeront sans doute jamais, bien sur elle sera parfois violé, même par des signataires, mais c'est tout de même bien dans ce sens qu'il faut que la conscience collective mondiale avance, et c'est pour moi un encouragement à toujours exhorter à cela !

http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/landmark-enforced-disappearances-convention-enter-force-2010-11-25

Extrait :

« Il s'agit d'une étape importante dans la lutte contre les disparitions forcées, sources de terribles souffrances pour les victimes, leurs familles et leur entourage, a estimé Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International, avant d'ajouter :

« Toutefois, la route est encore longue avant de parvenir à bannir de l'histoire cette pratique très répandue. Bien que 20 ratifications marquent un tournant historique pour la mise en œuvre de cette Convention, près de 90 % des États de la communauté internationale doivent encore s'engager à venir à bout des disparitions forcées. »

On entend par disparition forcée l'arrestation, la détention ou l'enlèvement d'une personne par un État ou par des agents agissant au nom d'un État. Les autorités nient alors que cette personne est privée de liberté ou dissimulent le sort qui lui est réservé ou le lieu où elle se trouve, la soustrayant à la protection de la loi.

thumbnailCAI193UW

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article