Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des légumes cultivées sur les toits !.

Cela va s'expérimenter à Montréal, où un homme "Mohamed Hage" a imaginé ce concept, baptisé "Les fermes Lufa", le principes consiste à transformer un toit plat en potager, eh oui, après les toits végétalisés, voici les toits nourriciers.

J'ai lu dans les commentaires et réactions à cet article que certains sont réservés quand à savoir si cela est vraiment une bonne idée !?.

Je veux bien entendre qu'il peut y avoir quelques questions qui peuvent être posés, je suis pour ma part un peu dubitatif, en terme de risque par exemple, face à une tempête, ou de fortes chutes de neige, comment ses toits et les serres implantées dessus résisteront-ils ?.

Mais si il n'y a pas de risques manifestes, je crois que c'est plutôt une bonne idée, comme il est dit dans l'article, et comme cela est vanté pour les toitures végétalisées, je veux bien croire quand terme d'isolation, cela peut réduire les coûts de chauffages, que cela peut également permettre de produire en circuit court, et peut-être même être un atout en termes de qualité de vie d'un quartier.

Je suis donc plutôt enthousiaste, et vous propose donc de vous faire votre propre opinion.

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2011/01/07/006-agriculture-urbaine-ferme-lufa-montreal.shtml

Extrait :

Légumes
 

Montréal accueillera bientôt sa première serre commerciale en milieu urbain. La Ferme Lufa devrait être complétée d'ici quelques semaines. Elle sera construite sur le toit d'un immeuble de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

Du haut des airs, sur le toit d'un immeuble industriel, la Ferme Lufa offre un point de vue imprenable sur le Marché central. La serre, dont la superficie équivaut à celle d'un terrain de soccer, sera la première du genre en Amérique du Nord.

À terme, 2000 personnes du quartier pourront se procurer des légumes frais chaque semaine, sans pesticide ni OGM. Les légumes, acheminés vers différents points de livraison, seront offerts moins de 24 heures après la cueillette. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article