Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des chiffres à relativiser, et à ne pas toujours prendre pour argent comptant !.

On peut faire dire aux chiffres à peu près ce que l'on veut, pour peu qu'on oriente la manière de les obtenir, et de les poser, toujours est-il qu'ils servent de repères.

En voici quelques-uns que j'ai découvert ce jours, à vous de les interpréter : 

http://www.campagnesetenvironnement.fr/53-des-europeens-pensent-que-les-3830.html

Extrait :

53 % des Européens pensent que les biotechnologies auront des effets positifs

 

 

http://www.actu-environnement.com/ae/news/carbon-disclosure-project-2010-europe-france-11354.php4#xtor=ES-6

Extrait :

"Le Carbon Disclosure Project (CDP), organisation internationale représentant un groupe de 475 grands investisseurs, dont les actifs s'élèvent à 55.000 milliards de dollars US, publie chaque année un rapport sur l'intégration du changement climatique dans les stratégies des 500 plus grandes entreprises mondiales en termes de capitalisation boursière, responsables de 11,5% des émissions globales de gaz à effet de serre (GES).  Un questionnaire est alors envoyé aux entreprises en leur demandant des informations concernant leurs émissions de gaz à effet de serre et évalue leur réactivité ''face à l'enjeu climatique''.

Concernant  les entreprises européennes, celles-ci  restent, à l'instar de 2009, ''les plus impliquées au niveau mondial dans le reporting et la gestion des émissions de carbone", selon le rapport CDP Europe publié le 9 novembre par CA Cheuvreux et sponsorisé par Axa. Ce rapport  analyse les réponses des 300 premières entreprises européennes par capitalisation boursière (FTS Eurofirst Eurozone). Rappelons que ces entreprises sont soumises depuis janvier 2005 au marché d'échange de quotas de CO2.

''La  plupart  des  gros  émetteurs  de  CO2  ont  réussi  à  réduire  leur  intensité  carbone  en  2009 (réduction  de  3%  pour  les  18  producteurs  d'électricité  européens  couverts  dans  ce rapport)'',selon Erwan Crehalet, analyste sur le changement climatique  chez  CA Cheuvreux. Siemens  a  par ailleurs  atteint '' le  meilleur  score  de  l'indice  CDLI  (Carbon  Disclosure  Leadership  Index)  du  CDP  cette  année'' qui distingue la transparence et la responsabilité du groupe face aux enjeux du changement climatique. 32  autres sociétés européennes ont intégré cet indice."

 

 

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/emirats-australie-et-etats-unis-trio-de-tete-des-rejets-de-co2-17-11-2010-1263230_240.php

Extrait :

"Sans surprise, les pays riches et les membres de l'OPEP occupent les premières places de ce classement de 183 nations. Les pays africains, faiblement émetteurs de gaz à effet de serre, sont aux derniers rangs.

Les Emirats arabes unis occupent la tête du fait de leur forte consommation d'énergie - notamment pour les programmes de désalinisation de l'eau de mer - presque entièrement produite à partir des hydrocarbures.

L'Australie est au deuxième rang en raison de sa forte dépendance au charbon. La troisième place des Etats-Unis s'explique largement par l'accumulation des rejets depuis 1900 et par l'importance des émissions de gaz à effet de serre rapportées à la population.

Suivent le Canada, les Pays-Bas, l'Arabie saoudite, Singapour, la Russie, la Belgique et le Kazakhstan.

La Chine, qui est aujourd'hui le principal pays émetteur de gaz à effet de serre en données brutes, n'apparaît qu'au 26e rang car ses rejets rapportés à sa population de 1,3 milliard d'habitants sont bien inférieurs aux émissions par habitant de pays comme les Etats-Unis ou l'Australie."

 

 

http://www.romandie.com/infos/news2/101116152630.3hmlmysl.asp

Extrait :

"Pour calculer les émissions de CO2 des centrales françaises, RTE se base sur des estimations établies par ENTSO-E, l'association européenne des gestionnaires de réseau de transport d'électricité.

Ainsi, selon cette classification, les centrales au charbon émettent 0,96 tonne de CO2 par mégawatheure (MWh), les centrales au fioul 0,80 tonne/MWh, les centrales à cycle combiné gaz 0,36 tonne/MWh. Les centrales nucléaires n'émettent aucun CO2, de même que les éoliennes ou les panneaux solaires.

Les émissions de CO2 générées par l'électricité importée des pays voisins de la France ne sont pas prises en compte".

 

Je ne suis pas en mesure de vous dire si ces chiffres sont ceux de la police, ou ceux des syndicats !.

Mais peut-être que Nicolas lui il sait, oui parce que Nicolas lui les chiffres il connait, il sait même déjà que ceux du chômages, vont baisser l'année prochaine, remarque, comme c'est lui qui dit comment on va les compter, c'est possible qu'il ai une bonne solution pour cela !.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article