Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des arbres OGM, Monsanto n'est pas seul, d'autres sévissent !

Je connaissais les divers céréales, le coton, quelques animaux, mais ce n'est pas tout, rien d'étonnant d'ailleurs, mais je suis tout de même surpris de n'avoir pas entendu parler jusque là de l'existence de ces expérimentations par les divers réseaux d'alertes concernant les OGM.

Voilà donc un nouveau sujet d'inquiétude, le Brésil sera-t'il le premier pays à autoriser une exploitation commerciale d'eucalyptus génétiquement modifiés qui auraient une croissance bien plus rapide que ceux que la nature nous offre, c'est en tout cas l'argument utilisé ici par leurs manipulateurs génétiques :

a look

http://www.courrierinternational.com/article/2012/12/12/des-arbres-ogm-dans-votre-moteur 

Extraits :

C’est un rêve pour l’industrie du bois et un cauchemar pour d’autres : le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Indonésie et la Chine pourraient accueillir d’immenses plantations d’eucalyptusgénétiquement modifiés poussant 40 % plus vite que la normale, dont le bois pourrait servir à la fabrication de papier, de carburant ou de granulés pour centrales électriques. Et c’est pour bientôt, affirmeStanley Hirsch, directeur général de la société israélienne de biotechnologie FuturaGene. (...) La prochaine étape pour FuturaGene consiste à transmettre son rapport final sur la sécurité sanitaire de ses produits aux autorités brésiliennes. Si celles-ci donnent leur accord, l’exploitation commerciale pourrait commencer à partir de 2015. Les eucalyptus génétiquement modifiés produiraient près de 104 mètres cubes de bois par an et par hectare, à comparer à une moyenne de 80 mètres cubes pour l’ensemble des bois destinés à la production d’énergie au Brésil. “L’industrie forestière représente 400 milliards de dollars [308 milliards d’euros] par an. Si vous augmentez votre rendement de 40 %, vous pouvez considérablement réduire vos prix. Aujourd’hui, les eucalyptus sont abattus au bout de sept ans ; au Brésil, nous espérons obtenir la même production au bout de cinq ans et demi.” FuturaGene n’est pas une petite start-up. Depuis 2010, cette société appartient au géant brésilien Suzano, qui possède 500 000 hectares de forêts d’eucalyptus, exporte déjà des produits forestiers à vocation énergétique en Europe et compte plusieurs partenaires en Chine, en Thaïlande et en Afrique du Sud qui représentent à eux seuls près de la moitié de la production mondiale d’eucalyptus. 


Stanley Hirsch a bon espoir d’obtenir l’accord des autorités brésiliennes car les arbres destinés à l’exploitation commerciale sont très proches de leurs cousins naturels. Selon lui, il y aurait peu d’obstacles à l’hybridation entre plantes modifiées et plantes non modifiées d’une même espèce. 

Selon Stanley Hirschdirecteur général de la société israélienne de biotechnologie FuturaGene, il y aurait donc peu d'obstacles à l'hybridation entre plantes modifiées et plantes non modifiées d'une même espèce, et là où moi je vois un danger qui devrait obliger à tout stopper immédiatement, lui y voit une raison pour avoir un bon espoir d'obtenir l'accord des autorités brésiliennes.

Soit quelque chose m'échappe, soit c'est de la folie, il serait donc positif d'après lui que des hybridations puissent se faire facilement sans pouvoir en garder le contrôle ! 

Je suis abasourdi, j'espère que cette histoire va faire parler d'elle, et que cela ne va pas se faire, sinon quelle danger pour ces territoires, c'est incroyable.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article