Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décidément l'industrie pétrolière est prête à tous les massacres écologiques.

Des forêts amazoniennes au grand nord, il n'est pas un territoire assez important environnementalement, que l'industrie pétrolière laisserait de côté afin d'en préserver l'équilibre, et la pureté qui lui reste encore, non rien ne l'arrête dans sa soif de forages, dans son avidité d'hydrocarbures, à quand le jour où elle rasera des villes pour accéder aux sous-sol de celles-ci ?

a look

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Ca-sent-le-gaz-pour-le-joyau-de-la-biodiversite-peruvienne?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

Des documents dévoilés par le quotidien anglais Guardian laissent à penser que la firme Pluspetrol envisage de demander une concession gazière dans le parc national de Manú au Pérou. Cette concession concernerait soit le parc soit ses alentours immédiats, or cette région de l’Amazonie péruvienne, au pied des Andes, est réputée pour être l’une des plus riches réserves de biodiversité au monde. Pluspetrol a fait appel à un cabinet de conseil afin d’obtenir la concession gazière, selon les documents de travail qui ont fuité, rapporte le Guardian le 11 février. L’anthropologue Glenn Shepard estime que « cela confirme nos craintes, en tant qu’écologistes et défenseurs des droits des peuples indigènes, concernant la présence de réserves gazières et pétrolière dans le sous-sol du parc national de Manú. Ce que les les firmes pétrochimiques et les autorités péruviennes ont toujours nié.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article