Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colmatage de la fuite BP, enfin de un espoir !.

Marée noire: le pétrole a cessé de s'écouler du puits de BP

http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/Contenu/Depeche/Maree-noire-le-petrole-a-cesse-de-s-ecouler-du-puits-de-BP?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

"L'opération, baptisée "top kill" en anglais, a commencé mercredi à 13H00 locales (18H00 GMT). Elle consiste à injecter depuis un bateau mouillant en surface une solution faite d'eau, de matières solides et de barite, un minerai, dans deux conduits qui mènent à la valve anti-explosion du puits, d'où s'échappent le pétrole et le gaz, puis de sceller le puits avec du ciment............"

Source : "googplanet.info"

 

interrogation1

Voilà qu'après avoir tenté vainement d'utiliser des techniques nouvelles, et non testées, voilà donc qu'une première victoire a lieu.

Il ne s'agit de fanfaronner, car l'ampleur des pertes pour les fonds marins, tous le milieu aquatique sur des étendues immenses, la pollution des côtes et des marais, etc, etc, la liste est tellement longues des dommages !!!  

 

N'aurait-il pas fallu commencer par là ?.............Je sais c'est facile de dire cela comme ça, mais ce n'est pas d'aujourd'hui que cette question s'est imposée à moi, et sans doute à d'autres. Voici tout de même que l'on nous affirme aujourd'hui :

"Mais, souligne Eric Smith, du Tulane Energy Institute, la pression requise pour stopper la fuite est tellement forte que le gisement ou la valve anti-explosion pourraient être endommagés. Le procédé produirait alors une fuite encore plus importante.

Et, préviennent les experts, cette technique, déjà expérimentée avec succès en d'autres occasions, n'a jamais été tentée à 1.500 mètres de profondeur.

Le directeur général de BP Tony Hayward a reconnu mercredi que "sept défaillances" étaient apparues avant l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 20 avril, sans toutefois préciser s'il s'agissait d'erreurs humaines ou de problèmes techniques."

Source : "goodplanet.info"

http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/Contenu/Depeche/Maree-noire-BP-a-commence-l-operation-visant-a-cimenter-le-puits?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

 

Je cite donc : cette technique, déjà expérimentée avec succès en d'autres occasions

On savait donc, qu'une technique avait déjà été éprouvée, certe pas une profondeur de 1500m, mais la pression interne d'un gisement, est-elle supérieur sous la mer ou n'est-elle pas égale à la pression d'un même gisement de pétrole sous la terre !?.

Je n'ai évidemment pas les compétences pour affirmer quoi que ce soit, mais je soulève la question, y aura-t'il quelqu'un pour y répondre ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article