Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Choisir entre la peste ou la choléra, entre la pollution et le réchauffement, quel avenir !

Si cette étude venait vraiment à être avalidé, et reconnu comme révélatrice d'une situation incontestable, quelles pourraient en être les conséquences.

je crains ce qui est sous entendu dans l'article même, on en viendrait sans doute rapidement à suggérer qu'il vaut mieux ne pas combatre aussi éfficacement qu'il le faudrait la pollution atmosphérique.

N'allons nous pas découvrir bientôt que cette étude est biaisée ?

Je n'arrive pas à m'empécher d'être soupconneux, d'autand plus que ce serait l'exploitation du charbon qui en serait la cause principale, alors de là à penser que c'est peut-être une tentative pour lui trouver un nouvel avantage, il y a un pas que je franchis avec bien toute la réserve nécessaire.

Disont plutôt que j'espère que ceci va s'avérer éronné, car sinon, qu'on le veuille ou non, une notion de choix s'imposera forcemment dans la plupart des esprits, je le crains :

a look

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/La-pollution-de-l-air-refroidit-les-Etats-Unis?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

L’accumulation de particules dans l’est des Etats-Unis aurait fait baisser la température moyenne de cette région de 1 degré entre 1930 et 1990. Toutefois, les efforts des USA pour diminuer la pollution de l'air et leurs émissions de particules fines ont fait diminuer cet effet à -0,3°C sur les dernières décennies.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article