Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chine : des dégats environnementaux et humains sans comparaisons !

En Chine, les "déplacements de population" ne sont pas seulement provoqués par des catastrophes naturelles, ou à cause de la désertification, mais aussi, à cause de ses décisions gouvernementales.

Dans le cas présent, il est sans doute nécessaire et positif de mettre à l'abri celles et ceux qui seraient en danger, en proie aux risques de glissements de terrains, et autres maux potentiels, mais cette nécessité résulte de décisions antérieures, qui ont entrainé une dégradation des terres sur les berges artificielles de ces retenus d'eaux crées par ces barages immenses.

Il est probable que parmis ces gens qui vont devoir être "déplacés", certains l'avaient déjà été à cause de la construction de ce barrage pré-cité !.

 http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Chine-un-couteux-plan-de-depollution-en-amont-du-barrage-des-Trois-Gorges?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extrait :

"La Chine va dépenser plusieurs milliards d'euros pour replanter des arbres et dépolluer le bassin de retenue en amont du barrage des Trois Gorges, le plus grand du monde construit sur le fleuve Yangtsé, ont rapporté mardi des responsables gouvernementaux.....

La construction du barrage des Trois Gorges a exigé le déplacement de 1,4 million de personnes vivant le long du Yangtsé. Les opérations de relogement ne sont pas finies puisque les autorités ont annoncé cette année que 300.000 personnes devaient encore être relogées.

Ces nouveaux déplacements sont destinés à diminuer la pollution du réservoir et à protéger les habitants contre les glissements de terrain qui se sont multipliés depuis le remplissage du lac de réservoir."

 

 

Il est bon de voir que la Chine essai de corriger certaines de ses erreurs, mais la population y laisse un lourd tribu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article