Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chauffage : vers une nouvelle vague de chaleur !

Il existe de nombreuses sources de chaleur, des plus naturelles, à celles liées aux activités humaines et industrielles.

Une quantité incommensurable de cette chaleur est soit trop partiellement employée soit purement et simplement produite en pure perte.

Tout ce qui pourrait donc permettre de récupérer et utiliser ces sources de chaleur devrait être étudié et mis en œuvre afin de transformer ces pertes en profit, afin de bonifier ces sources ou activités.

Tout en écrivant cela je ne peut me débarrasser d'une 'image', d'une 'pensée' qui me vient du passé, je revois ces fermes d'antan dans lesquelles les animaux étaient logés près des hommes, pour une raison qu'on a perdu de vue maintenant mais qui était pourtant très pragmatique et sensée, il s'agissait tout simplement de profiter de la chaleur animale comme source de réchauffement du lieu de vie, maintenant les animaux sont loin des maisons !

L'ère industrielle nous a amené vers un développement cloisonné, les zones industrielles boutées hors de zones de vie, et si c'est peut-être une vrai nécessité pour certaines activités, c'est peut-être aussi une erreur pour celles qui pourraient, lorsqu'elles sont non polluantes et non bruyante permettre de développer plus facilement des réseaux de récupération et de transport de chaleur.

En terme d'économie d'énergie il y a donc prioritairement tout ce que l'on pourrait éviter de consommer, et là c'est déjà tout un débat de société que je n'aborderais pas ici, mais dans lequel ceux qui me lisent savent que je me positionne du côté de ceux qui considèrent que nos modes de vies sont beaucoup trop énergivores et intenables.

Et puis il y a ensuite, je crois, tout se qui pourrait permettre d'utiliser ce que la nature offre, et parmi toute une panoplie de possibilités, il y a la chaleur que l'on peut trouver dans les profondeurs de la terre. Ce n'est pas nouveau, des techniques existent déjà, des réseaux ont déjà été crées, mais cette possibilité est pour le moment encore vraiment sous exploitée, il me semble donc plutôt positif de voir ce qui pourrait permettre de récupérer cette chaleur, étant entendu que les techniques utilisées soient vraiment maîtrisées, et dénuées d'impacts trop nuisibles à l'environnement, ce qui me semble moi, indispensable pour être acceptable.

a look

http://www.actu-environnement.com/ae/news/geothermie-haute-temperature-permis-17948.php4#xtor=ES-6

Extrait :

"La géothermie permet de produire de l'énergie à partir de ressources renouvelables et sans aucune émission. C'est une filière qui doit être encouragée et soutenue", estime Delphine Batho en annonçant la signature de deux nouveaux permis de recherche. Le premier, accordé à la société Electerre de France, est situé dans les départements du Cantal et de la Lozère. Le deuxième, délivré à la société Fonroche Géothermie, dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

Dix-huit demandes sont par ailleurs en cours d'instruction, indique le ministère de l'Ecologie, et des projets de démonstrateurs ont été déposés dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) "Géothermie" du Programme des investissements d'avenir. Signe, selon le ministère, d'une relance de cette filière énergétique, même si la production électrique d'origine géothermique ne représentait que 0,1% de la production d'électricité d'origine renouvelable en France en 2008.

La France ne compte aujourd'hui que deux sites de production de géothermie haute température, celui de Bouillante en Guadeloupe et celui de Soultz-sous-Forêts en Alsace.

Ça c'est ce que la nature peut nous offrir presque directement, mais il y a d'autres pistes, d'autres sources, qui sont là aussi et qui pour l'instant se perdent, ce sont les émissions de chaleur produites par certaines industries, et là il y aurait beaucoup à gagner à récupérer ces calories perdues :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/gilles-david-chaleur-fatale-cycle-organique-de-rankine-17896.php4

Extrait :

L'énergie la moins chère est celle que l'on ne gaspille pas. Le débatqui s'ouvre actuellement sur les moyens de la transition énergétique, met en avant le développement des technologies de l'efficacité énergétique, qui seront innovantes tout en étant économiquement pertinentes. Une des technologies déjà éprouvées et parmi les plus prometteuses pour la réduction des consommations des sites industriels est celle des ORC.

L'Ademe a publié en novembre 2012 sa contribution à l'élaboration de la vision énergétique pour la France 2030-2050. Pour l'Ademe, l'industrie française qui consomme environ 24% de l'énergie finale du pays doit pouvoir réduire sa consommation de 9,2% à l'horizon 2030. A production équivalente, cette réduction correspond à une amélioration de 19,6% de l'efficacité énergétique des procédés industriels. L'Ademe nous apprend également qu'environ 17% de la consommation de combustible dans l'industrie est perdue en chaleur fatale à plus de 100°C. C'est cette chaleur fatale qui est la raison d'être des ORC.

La récupération de chaleur, un intérêt renouvelé

Si une partie de cette chaleur est valorisable dans des réseaux de chaleur pour répondre à des besoins thermiques de proximité, la majorité de l'énergie disponible n'est pas utilisable localement faute de consommateurs. En revanche, elle peut être transformée en électricité pour être consommée sur place ou exportée à coût environnemental nul et à des prix compétitifs vis-à-vis de toutes les solutions de production d'électricité additionnelles.

Ce principe était utilisé autrefois dans les verreries ou dans les centrales à moteur diesel par exemple, où l'échappement des fours ou des moteurs, suffisamment chaud pour surchauffer la vapeur, alimentait des turbines à vapeur qui fournissaient l'électricité aux usines ou amélioraient le rendement des moteurs.

Et puis il y a une autre forme de chaleur que j'aimerais tant voir être mieux utilisée aussi, c'est la chaleur humaine, mais là c'est une toute autre histoire ! À moins que...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article