Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Changement climatique : Le président Obama prend enfin partie.

Je ne peux que ranger cela au rang des bonnes nouvelles, même si je suis bien conscient que ce seul fait ne change rien en soit, mais je crois, peut-être naïvement, que cette prise de position claire peut avoir une incidence réelle et importante sur une partie de la population des États-Unis qui est prise entre deux positions très tranchées là bas, où les climato-septiques ont un large auditoire, et une grande force de lobbies. Ceci peut donc favoriser, je l'espère, la prise de conscience de certains, et ainsi peser un peu plus dans la balance.

Je dois revenir un peu en arrière et donc reconnaître que mes craintes étaient exagérés à l'encontre du Président des States, en effet dans un précédent billet d'humeur, je m'interrogeais sur son positionnement :

Pourquoi les politiques occultent le réchauffement climatique ?

voilà, qui repond en partie à ma question au sujet d'Obama en tout cas, pour les autres, la question reste posée !

a look

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Obama-promet-de-se-mobiliser-contre-le-rechauffement-climatique?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extraits :

Mais M. Obama a estimé qu'il fallait désormais "avoir une conversation dans tout le pays sur ce qui est réaliste de faire à long terme pour s'assurer que nous ne laissons pas aux futures générations un problème très cher et très douloureux à régler".

"Il ne fait aucun doute que de s'attaquer sérieusement au changement climatique suppose des choix politiques difficiles", a-t-il ajouté disant "ne pas savoir si les démocrates ou les républicains sont à ce stade prêts pour cela". (...) Le président américain a insisté mercredi sur l'importance de la croissance économique et des créations d'emplois que personne n'est prêt à sacrifier pour lutter contre le réchauffement.

"Vous savez, si le message est que nous allons ignorer les emplois et la croissance pour simplement s'attaquer au changement climatique, je pense que personne n'est en faveur de cela", a-t-il dit.

Si au contraire "nous élaborons un plan pouvant créer des emplois, pousser la croissance et faire nettement reculer le changement climatique tout en étant un leader international, je crois que le peuple américain le soutiendra", a assuré le président. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article