Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BP, c'est juste que la sécurité, ils ne savent pas faire, rassurant non !

Il ne s'agissait donc pas d'une volonté de faire des économies nous dit-on !.

Pourquoi est-ce que ça me laisse perplexe et dubitatif, suis-je à ce point trahi par mon regard négatif sur l'industrie !?.

Il s'agirait donc d'ignorance et d'incompétence, et d'une "non culture de la sécurité" mais alors est-ce que ce n'est pas encore plus grave ?, pourtant la sécurité n'était-elle pas une des priorité des dirigeants de BP, ah ! ce n'était qu'une façade.

S'il n'avaient pas fait quelque chose, qu'il savaient qu'il auraient dû faire, on pourrait espérer que ça leur serve de leçon, et qu'ils agissent différemment dorénavant, mais en fait on est en train de nous dire, que non !.

Mais alors, il y a une forte probabilité que cela se reproduise !.

"WASHINGTON (AFP) - Les groupes impliqués dans la marée noire du golfe du Mexique, BP, Halliburton et Transocean, auraient pu éviter l'accident de la plateforme et manquent de "culture de la sécurité", ont affirmé mardi des responsables de la commission chargée d'enquêter sur la catastrophe.

Avant l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 20 avril,"chacune des compagnies disposait de données et chacune était responsable d'opérations", a rappelé Richard Sears, un expert mandaté par cette commission indépendante de sept enquêteurs mise sur pied par l'administration Obama.

"Et si les données avaient été partagées de manière différente et si les opérations avaient été menées de manière différente, je pense que cette catastrophe aurait pu être évitée", a-t-il ajouté. "Pour un certain nombre de raisons, cela ne s'est pas passé comme cela, et c'est dommage".

"BP, Halliburton et Transocean sont des groupes importants opérant dans le golfe du Mexique et ils ont de toute évidence besoin d'une réforme de fond en comble", avait affirmé plus tôt dans la journée William Reilly, co-président de cette commission.

"Il est peu de dire qu'il n'y avait pas de culture de la sécurité sur cette plateforme" de forage pétrolier exploitée par BP, et dont l'explosion le 20 avril dernier a fait 11 morts et provoqué la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis, selon lui.

"Nous savons qu'une culture de la sécurité doit venir d'en haut pour imprégner une entreprise", a ajouté M. Reilly, ancien président de l'Agence pour l'environnement (EPA), sous le président Ronald Reagan.

M. Reilly a encore dénoncé "une culture de la complaisance" au sein des trois grandes entreprises qui toutes ont pris "de mauvaises décisions" alors qu'elles s'apprêtaient à terminer le forage du puits dit "Macondo" à 1.500 mètres sous la mer.

"Il semble qu'il y ait eu précipitation dans la réalisation" du puits "et il faut se demander d'où vient cette motivation qui pousse les gens à ne pas attendre que soit livré un béton de bonne qualité", a-t-il ajouté.

La commission, qui rend compte de ses travaux provisoires depuis lundi à Washington, avait déjà dénoncé le mois dernier la nature défectueuse du béton fourni par Halliburton comme étant une des causes de l'accident......Les techniciens de la plateforme ont en outre mal interprété un autre test de pression, le lisant à tort comme une réussite, a noté la commission.

M. Reilly a qualifié BP, en charge de l'exploitation du puits, Halliburton, fournisseur, et Transocean, propriétaire de la plateforme, de "traînards" en matière de sécurité. "Il est de notoriété publique que BP a eu des problèmes dans ce domaine", a-t-il ajouté." 

Extrait de :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Maree-noire-aux-Etats-Unis-la-commission-d-enquete-fustige-les-compagnies-impliquees?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article