Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Biocarburants, boire ou conduire il va vraiment falloir choisir !.

Toutes les techniques, qui se sont, ou devrais-je dire auxquelles ont a permis de se développer, sont celles dépendantes du pétrole, tout le reste a été dénigré, occulté, éliminé, trop d'intérêts en jeux bien sur, et malgré l'évidence d'un avenir énergétique qui s'assombrit, on tente encore de préserver ce modèle: tirer le vin jusqu'à la lie !.

Seulement voilà, en à peine 1 siècle,  on en est quasiment venu à bout de la ressource, et encore par et pour une minorité, une infime minorité, sauf que voilà, on à pris nos habitudes, et on ne veut surtout pas en changer, ce serait rétrograde, la fuite en avant est-elle encore possible, qu'en pensez-vous ?.

http://www.actualites-news-environnement.com/24358-Biocarburants-Avantages-inconvenients.html

Extrait :

"Selon un tout nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), publié lundi, l’utilisation de l’eau pour produire des biocarburants et réduire la dépendance aux énergies fossiles dans des régions où cette ressource est limitée risque d’accroître la pression sur l’environnement et les communautés......Plusieurs articles récents dénoncent dans les agrocarburants un mirage qui nous ferait perdre de vue l'essentiel : stopper la déforestation et diminuer la consommation de carburant. Le danger est que la production d'agrocarburants accompagne une consommation croissante de carburant, se bornant à en faciliter l'approvisionnement.

Le PNUE met aussi en garde contre les risques liés au développement d'espèces exotiques envahissantes, introduites pour la production de biocarburants. Selon l’agence onusienne, « ce phénomène, qui s’explique par la hâte de développer et de bénéficier des avantages des biocarburants, a reçu trop peu d'attention jusqu’à présent »."

Plutôt que d'apprendre à consommer différemment, ce qui est un premier pas, il va falloir apprendre à consommer moins, je sais, c'est pas facile à admettre !, mais de gré ou de force, je crains qu'il n'y est d'autre avenir !.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article