Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Asie : le tourisme bon pour l'environnement, je m'interroge ?

"Goodplanet" sort un article titré " En Asie le tourisme devient outil de protection de l'environnement" dans lequel il vante des effets benéfique tenant aux changement de pratique de la pêche, par exemple :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/En-Asie-le-tourisme-devient-outil-de-protection-de-l-environnement?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extrait :

Le tourisme est devenu parfois un outil majeur dans la protection de l'environnement en Asie, des mangroves des Philippines aux tortues de Malaisie, en passant par les produits "bio" vendus aux touristes par la minorité Qiang dans les montagnes du sud-ouest de la Chine.

En Indonésie, des "éco-lodges" guident les visiteurs sur la trace des orangs-outans, menacés de disparition par la déforestation et l'exploitation minière.

L'industrie touristique et les gouvernements s'adaptent à la demande en plein essor de tourisme vert.

Les tour-opérateurs proposent désormais à leurs clients d'acheter des crédits carbone pour compenser leurs déplacements en avion, ou de séjourner dans des hôtels combinant luxe et souci de l'environnement.

"L'écotourisme reste une niche, mais elle suscite de plus en plus d'intérêt", explique à l'AFP John Koldowski, haut responsable de l'Association du tourisme dans la région Asie Pacifique (PATA).

Le Cambodge est devenu récemment le premier pays d'Asie du Sud-Est à adhérer aux principes du Conseil mondial du tourisme durable (GSTC), qui, sous l'égide de l'ONU, veut promouvoir un tourisme respectueux de l'environnement et assurer aux communautés concernées plus de retombées économiques.

Le gouvernement, les ONG et la population développent l'éco-tourisme dans l'île de Palawan, qui abrite parmi les plus belles plages d'Asie et deux sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Des excursions pour voir des dauphins et baleines sont organisées depuis deux ans dans le cadre du programme Bayanijuan.

N'est ce pas là un bénéfice aux effets pervers, ces touristes, d'ou viennent-ils, par quels moyens arrivent-ils ici et là, quel autres formes d'activités génèrent ces afflux touristiques de plus en plus important, les bénéfices ne seraient-ils pas sur un plan plus général contrebalancés négativement ?

balance 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article