Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors prêt à manger du poisson ou du porc OGM ?

Moins connu que les manipulations génétiques que l'on a opéré sur des végétaux, il y celles qui sont appliquées à certains animaux, elles sont encore assez rares, voici un article en décrivant quelques cas :

 

http://blogs.rue89.com/american-ecolo/plus-fort-que-le-mais-ogm-les-animaux-transgeniques

 

Pour ceux qui le voudraient voici la page 'wikipédia' sur les OGM :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisme_génétiquement_modifié

 

Je crois que l'on peut donc affirmer que pour le moment encore qu'il n'existe aucun animal génétiquement modifié lui même qui soit commercialisé pour la consommation humaine, par contre, de nombreux animaux commercialisé sont nourris avec des aliments génétiquement modifiés, le guide des produits créer par 'greenpeace' peut éclairer ceux qui le souhaiteraient à ce sujet :

 

http://guide-ogm.greenpeace.fr/guide?&category=37  

 

À cette liste on peut ajouter ces recherches, semble-t-il très avancée, sur la création d'un poulet résistant à la grippe aviaire, mais qui semble être resté en suspent encore :

 

http://www.maxisciences.com/ogm/creation-du-premier-poulet-ogm-qui-resiste-a-la-grippe_art11848.html

 

Si donc en terme de nourriture il n'y a pas encore de consommation directe, il existe à ma connaissance un cas pour lequel des animaux génétiquement modifiés ont été lachés dans la nature ce sont les moustiques résistant à la dingue, et leur présence est maintenant assez répandu.

Je vous oriente à ce sujet sur le point fait par 'inf'OGM' :

 

http://www.infogm.org/spip.php?mot409

 

Seulement une première est sur le point de changer la situation, en effet une variété de saumon génétiquement modifié pourrait être autorisé à la production et à la vente aux États-Unis le 26 Avril prochain, et comme les réticences à ces manipulations ne sont pas seulement Françaises, n'en déplaise à certains qui voudraient toujours taxer les Français de pleutres rétrogrades, des 'chaines de supermarchés' ont déjà annoncé qu'elles ne distribueraient pas ces saumons :

 

http://www.20minutes.fr/planete/1122803-20130321-etats-unis-supermarches-veulent-saumon-ogm 

 

 

J'apprends par ailleurs, qu'un autre animal est tout prêt d'entrer dans une phase d'approche pour obtenir aussi une même conclusion, et le comble dans ce cas précis c'est que la manipulation vise à une amélioration 'environnementale', vous allez comprendre en lisant ceci :

 

http://www.lemonde.fr/style/article/2013/03/22/enviropig-et-frankenfish_1851924_1575563.html

 

Extraits :

 

Les chercheurs, sous la direction du professeur Cecil Forsberg, ont eu l'idée defaire produire ces enzymes par les glandes salivaires des porcs grâce à une combinaison transgénique impliquant la bactérie Escherichia coli et de l'ADN de souris. La phytase, ainsi présente dans leur salive, se mélange avec l'aliment lorsque le porc le mâche. Une fois la nourriture avalée, la phytase dégrade les phytates. Et le cochon OGM chie plus propre et moins cher. Vive la science ! (...) "Frankenfish", c'est le cousin OGM d'Enviropig, catégorie saumon. Il est l'œuvre de la société AquaBounty Technologies, basée au Massachusetts, qui travaille sur le projet depuis dix-sept ans et a déjà dépensé 67 millions de dollars. Son nom officiel est AquaAdvantage mais les pêcheurs d'Alaska l'ont rebaptisé ainsi ensouvenir de Frankenstein. Son avantage : ce saumon atlantique grandit deux fois plus vite que ses congénères - dix-huit mois au lieu de trente-six pour atteindre sa maturité - grâce à l'introduction de gènes provenant du saumon Chinook, son voisin du Pacifique. L'attrait économique est évident : en produisant deux fois plus vite on peut gagner deux fois plus.

 

Alors bientôt du saumon et du porc, du poulet OGM dans les plats préparés par nos industries alimentaires internationales si sûr, et si transparentes !

 

Une question me taraude, quel était le % de probabilité, si toutefois il existe, pour qu'une telle mutation de ces saumons puisse arriver de manière 'naturelle' ? Car là pour une fois il s'agit de l'imbriquement de deux variétés d'une même espèce si je comprend bien, contrairement à tous les autres cas dont j'ai entendu parler ?

Si quelqu'un pouvait répondre à ça, ça m'interresse d'avoir votre avis !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel JAGLINE 27/03/2013 13:21


Voilà unr fort mauvaise nouvelle, espérons surtout que l'Europe ne va pas suivre cet exemple, ce qui n'est malheureusement pas sûr !

Marie Cor 27/03/2013 11:27


En tout cas, une chose est sûre, vu l'investissement qu'ils y mettent, on n'y coupera pas, de gré ou de force, on va le bouffer , et c'est pas les gouvernements qui l'interdiront, que du
contraire .. 


 



LE SENAT PASSE LA LOI DE PROTECTION DE MONSANTO donnant à Monsanto plus de pouvoir que le gouvernement des Etats-Unis 


 



Source : http://naturalsociety.com/senate-passes-monsanto-protection-act/