Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agrocarburant = Ogrocarburant

Il n'y a pas longtemps, j'abordais déjà ce sujet, car il me parait de la plus haute importance :

Agrocarburant, une des terribles et terrifiantes des fausses bonnes idées !.

 

L'inadéquation et les effets indésirables qui voit l'accaparement des terres en faveur de la production intensive de mono-cultures, en vue de produire des "agrocarburant" de 1ère génération, n'est plus à prouver, sauf que des engagements ont déjà été pris au niveau Européen notamment, et que déjà les industriels, qui ont investi dans ce créneau, démontrent leur seule volonté de profit.

Quelque chose d'assez paradoxal est en train de se produire, les instances qui sont chargés d'évaluer les régles au niveau Européen, semblent elle mêmes prendrent conscience d'avoir à revoir leur copie.

Les objectifs ne sont pas atteint, (j'oserais dire "et c'est tant mieux !")

http://www.actu-environnement.com/ae/news/barometre-eurobserver-agrocaburants-objectif-2010-10800.php4

Extrait :

"L'Union européenne ''est encore très loin de l’objectif de 5,75% en 2010 de la directive européenne sur les biocarburants de 2003, qui nécessiterait une consommation de biocarburants de l’ordre de 18 millions de tones equivalent pétrole (Mtep)'', selon EurObserv'ER.
En 2009, la consommation d'agrocarburants dédiés aux transports de l'UE a atteint le seuil de 12,1 Mtep, soit un taux de corporation de 4%, indique l'association dans son baromètre publié mercredi 28 juillet. L’Union européenne devrait donc augmenter sa consommation de 6 Mtep cette année pour respecter l'objectif de la directive".

 

Seulement voilà, le Parlement Européen, a commandité un rapport, à l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri), dont un premier volet à été rendu recemment, et celui çi est sans équivoque :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/rapport-epingle-hausse-demande-agrocarburants_9910.php4

Extrait :

"Au-delà de 5,6% d'agrocarburants dans les carburants consommés par le secteur européen des transports, les émissions de gaz à effet de serre liées au changement indirect d'utilisation des sols (Iluc) augmentent rapidement et érodent la ''durabilité'' environnementale de ces carburants.
C'est ce qu'indique un rapport réalisé par l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) pour le compte de la Commission européenne, le premier d'une série de quatre demandé par les 27 Etats membres et le Parlement européen. Publié vendredi 26 mars sur le site de la Direction générale du commerce de l'exécutif européen, il remet sérieusement en cause la politique européenne en matière d'agrocarburants".

 

Voila l'Europe empêtrée, au point de de pas tout révéler !?

 

La question est posée, et c'est même la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), qui va devoir y répondre, suite à une plainte déposée, par les ONG ClientEarth, Transport & Environment, le Bureau européen de l'environnement (BEE) et BirdLife International :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/agrocarburants-commission-plainte-ong-11056.php4#xtor=ES-6

Extrait :

"ClientEarth et ces ONG estiment que Bruxelles leur a refusé l'accès à des documents contenant des informations sur les impacts négatifs pour le climat en cas d'utilisation généralisée des agrocarburants dans l'UE. C'est la seconde fois en quelques mois que la Commission européenne est poursuivie en justice pour son manque de transparence sur ce point. Le premier procès a été intenté par les mêmes ONG le 8 mars dernier et suit son cours."

Et la deuxième génération alors !?

 

Là aussi ne met-on pas la charrue avant les boeufs !?

http://www.maxisciences.com/agrocarburant/la-france-se-lance-dans-la-production-d-039-agrocarburant-de-deuxieme-generation_art3997.html

Extrait :

"Le gouvernement s'apprête à se lancer dans le développement des agrocarburants de deuxième génération. Il s'agit de produire, à l'horizon 2015, du biodiesel et du biokérosène à partir de résidus agricoles et forestiers, valorisant ainsi la partie de la plante qui n'est pas destinée à l'alimentation. Autre avantage de ces agrocarburants : ils ne devraient pas mobiliser des surfaces destinées aux cultures alimentaires.

Le projet Biotfuel, estimé à 112 millions d'euros, prévoit la construction de deux sites industriels, le premier à Compiègne et le second sur un site de Total qui dans un communiqué confirme son "intérêt à prendre une part active" dans ce programme. Le groupe pétrolier devrait investir 28 millions d'euros. Il fait partie du consortium mis en place pour mener les expérimentations et qui réunit notamment l'Institut français du pétrole (IFP) et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), Sofiproteol (Etablissement Financier de la Filière des Huiles et Protéines Végétales) et le groupe industriel allemand Uhde"

 

De récentes découvertes, pourraient bien faciliter les choses

http://www.actu-environnement.com/ae/news/agrocarburant_biocarburant_ifp_agriculture_4818.php4

Extrait :

"Selon les premières estimations, le bilan énergétique des agrocarburants de seconde génération serait supérieur à celui de ceux de première génération. D'après l'INRA et l'IFP, ils pourraient produire jusque 3 ou 4 unité d'énergie pour une unité consommée. Mais là encore, l'OCDE craint que la technologie ne soit pas économiquement viable : même avec des développements technologiques positifs il y a des doutes sérieux au sujet de la possibilité d'utiliser des résidus agricoles comme biomasse sur une grande échelle.
De nombreux travaux sont donc menés aux États-Unis et en Europe, avec comme objectifs majeurs de réduire les coûts de production pour pouvoir passer très vite à une production à grande échelle : aujourd'hui de l'ordre de 1 €/l équivalent pétrole pour les deux filières ; des cibles ambitieuses pour l'horizon 2010-2015 de 0,4 €/l équivalent pétrole pour l'éthanol et 0,7 €/l pour la filière BtL ont été fixées. À plus long terme, certains annoncent même pouvoir atteindre 0,5 €/l équivalent pétrole pour la filière BtL"

 

Mais les incertitudes sont encores grandes, et les dangers aussi :

http://www.agrocarb.fr/agrocarburants-de-deuxieme-generation.php

Extrait :

"Les agrocarburants de deuxième génération auront-ils moins d’impacts négatifs sur la pauvreté et l’environnement ? Leurs rendements seront probablement plus élevés, mais de nombreuses technologies de deuxième génération poseront des problèmes similaires parce qu’elles dépendront de monocultures à grande échelle qui menacent la biodiversité, la production alimentaire et les droits fonciers. Ce n’est pas parce qu’un agrocarburant de deuxième génération n’utilise pas des denrées alimentaires comme matières premières qu’il ne menace pas la sécurité alimentaire : il entrera tout de même en concurrence avec la production vivrière pour l’accès aux terres, à l’eau et aux autres intrants agricoles".

 

Alors vous savez, la première chose à faire, c'est de moins consommer, de gré ou de force, nous y sommes contraint, indéniablement, et de toujours garder à l'esprit, que le carburant nécéssaire au plein d'un gros 4x4, est produit, dans le cas des agrocarburants, avec un équivalent de productions végétale, qui permettrait de nourrir certains êtres humains, pendant un an !, c'est pas moi qui le dit, c'est "Lester Brown"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lester_R._Brown

 

"Lester Brown dans un article du Courrier International : « Un seul plein d’éthanol pour un gros 4x4 nécessite autant de céréales qu’il en faut pour nourrir une personne pendant une année entière »"

 

Ca fait réflechir n'est-ce pas !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article