Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

30 pistes en matière de limitation du changement climatique, en 30 jours.

C'est ce que nous propose l'ONU, au travers du "Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)"

http://www.actualites-news-environnement.com/24244-PNUE-changement-climatique-30.html

 Extrait :

"Depuis la création de marchés de masse pour les chauffe-eau solaires à la plantation d’arbres et la protection des forêts, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) publiera 30 études de cas dans le cadre de la préparation de la convention climatique des Nations Unies qui aura lieu au Mexique le mois prochain"

Voilà une annonce prometteuse, mais si j'en crois la première piste évoquée, tout ceci part à nouveau d'un postulat pour le moins inquiétant, le "Développement durable vert", celui qui propose en remplacement de l'ère du charbon et du pétrole, celles de l'ère au mieux du solaire et des énergies dites renouvelables, que certains osent mêmes prétendre propres et au pire du nucléaire, même si celui-ci ne serait qu'une courte étape, faute de ressources suffisantes !.

A moins que le nouvel "Eldorado énergétique" qu'on nous fasse miroiter soit celui des "vents solaires" !.....du vent !

http://techno.branchez-vous.com/actualite/2010/10/vents_solaires-source_illimitee_energie_terre-satellite-dyson_harrop.html

Extrait :

Les Américains songent à utiliser les vents solaires pour alimenter la Terre en énergie. Disponibles en quantités illimitées, ces vents chargés d'électrons seraient captés par un satellite gravitant autour de l'astre solaire.

Le projet d'une équipe de chercheurs associée à l'université de l'État de Washington est fort ambitieux. Il consiste à concevoir un satellite capable de capter suffisamment d'énergie pour combler les besoins énergétiques de la Terre.

D'après les premières esquisses du satellite Dyson-Harrop, ce dernier serait en mesure de déployer une gigantesque toile solaire présentant un diamètre de 8 400 km et sur laquelle serait intégré un fil de cuivre. Le satellite serait ainsi en mesure d'intercepter les électrons des vents solaires, propulsés à plusieurs centaines de km/s.

Le coeur du Soleil transforme plus de quatre millions de tonnes de matière en énergie chaque seconde. Cette énergie est expulsée vers l'espace, sous la forme d'un rayonnement électromagnétique (lumière) et d'un flux de particules (le vent solaire).

Les scientifiques estiment que leur satellite serait capable de générer un énorme volume d'énergie, soit un milliard de milliards de gigawatts. Actuellement, la Terre consomme environ cent milliards de fois moins d'énergie que ce que le satellite pourrait produire.

En attendant que ce "miraculeux" souffle là ne soit dompté, (si tant est que ce soit vraiment possible, et dans combien de temps !?), et ne nous atteigne, de bien des ponts nous ne verront plus d'eau couler !.

Plus vraisemblablement, je crains fort qu'il ne s'agisse que d'un nouveau mirage de scientistes.

En attendant, toutes les productions d'énergies et de biens que nous pouvons envisager, entraînerons des ponctions de matières premières, qui sont toutes épuisables à plus ou moins long terme, et qui n'ont de "durable" que la nécessité dans trouver une autre pour remplacer celle qui s'épuise, puis une autre encore, et ainsi de suite !!!

Et si l'on en revenait plutôt à plus de sobriété, plus de simplicité, plus d'humilité, plus d'humanité, vous savez !,............... si si souvenez-vous !, .....................cette notion, cette attitude, cet état d'être qui permettait d'être conscient de l'autre, qui a été opposé à l'épanouissement personnel, au point de rendre ce dernier totalement vide de sens !.

Et si le changement climatique nous proposait un changement dogmatique !?.

    

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article