Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y aura-t-il un avant et un après COVID-19 sociétal ? Ou les bouleversements du coronavirus ne sont-ils que passagers ?

Un microscopique virus met le monde en qu(atorze)rantaine, à moins que ce soit en vrai quarantaine finalement parce que si l'on en crois certains et si l'on écoute bien ce qui se dit entre les lignes on se dirige vers un confinement plus long qu"annoncé. Je suis de celleux qui considèrent que la gestion française de cette pandémie à été calamiteuse, et qu'elle est encore tout aussi mauvaise qu'en elle en arrive à un "pseudo confinement" que quand elle ne voulait pas y venir. Mais qui suis-je pour estimer cela ? Rien, je n'ai aucune connaissance ni aucune compétence pour en faire l'estimation je ne me fie qu'a mes intuitions et mes analyses en fonction de ce que j'écoute et lis et interprète ces données  en fonction de mes propres convictions, comme chacun ne le fait pas toujours, et là je rejoins en grande partie l'analyse qu'en fait dans cette interview Joël Domenjoud qui a subi avant nous l'assignation à résidence. 

Pour ma part cette interdiction de sortir de chez moi, à cette période de ma vie et en particulier en cette période de l'année m'est en fait favorable, je sais je ferais hurler de colère la majorité des lect·rice·eur·s si j'en avais en nombre, ce n'est pas le cas, je ne vais donc hérisser que très peu de gens.

Mon travail devait me faire partir en déplacement à la semaine pendant de nombreuses semaines, or j'avais pris un gros retard dans un nombre important de travaux à faire à la maison et plus particulièrement à l'extérieur (travailler sous la pluie chez moi en plus de ce que je vis au travail me rebute, et on sait tou·te·s combien il a plus ces derniers mois) pour préparer mon jardin laissé dans une forme d'abandon. Je vais donc avoir le temps de rectifier cela, de mettre de l'ordre, de réparer, etc, etc, et ça me va. Je vais pouvoir prendre mon temps, et cesser d'être exténué sans même pouvoir faire tout ce qui devrait être fait, et ça ça me va.

Ralentir, ne garder que l'essentiel, déconsommer plus encore, moi qui déjà à beaucoup réduit mes (envies) besoins, recycler faute de pouvoir acheter, laisser le scooter qui a remplacé la moto au garage, etc etc. Même moi qui n'espère que cela je sais que je ne vais pas pouvoir faire perdurer cet état de fait, ce rythme, ce ralentissement, parce que dès que le travail va reprendre ! 

Alors que faudrait-il espérer de ce ralentissement mondial forcé, surtout vérifié en Chine, atelier du monde, et qui se traduit notamment par une baisse drastique des pollutions et de la génération de CO2, soit exactement le but qui est à atteindre pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Rien je le crains parce que comme pour moi et vous dès que la machine va pouvoir repartir ce qui va se passer c'est qu'on va la remettre en route et essayer au contraire de rattraper "le retard" !

Il en faudra bien plus pour enrayer cette machine à produire et consommer, c'est toute la conscience collective qui doit virer de bord, est-elle en train de la faire, je ne sais, je le voudrais tellement que je l'espère, mais ça c'est juste de l'idéologie. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article