Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il se pourrait que la prochaine épidémie soit complètement dengue, à moins que le système de santé ne se grippe avant !

Si nous devons entrer en guerre il faudra que l'une soit contre celle que l'humanité mène contre la nature !

Nos habitats enflent au détriment de territoires qu'il nous faudrait laisser intacts, l'humain a déjà pris beaucoup trop de place, et il en veut plus encore, surtout pour les matières premières que recèlent de nombreux sous-sol et/ou les terres fertiles qu'il peut surexploiter jusqu'à les dévitaliser ou les polluer tant qu'il se voit contraint de s'en approprier d'autres et ainsi de suite (ainsi va la vie diraient avec fatalité la plupart !). Je n'établis pas de hiérarchie fixe au sujets des arguments qui fondent mes convictions à lutter contre l'évolution décadente de l'humanité pas plus que je n'en établis pour estimer qui du réchauffement climatique ou de l'effondrement des espèces vivantes précipitera notre monde dans le chaos, à moins que ce ne soit un crack boursier que d'aucuns annoncent imminent, à moins, à moins que ce ne soit l’enchaînement d'épandémies ....celles là je dois vous dire que je ne l'avais pas plus que qui que se soit anticipé.

L'une des questions parmi de nombreuses autres qui me taraude concerne celle de l'expansion démographie, je suis convaincu qu'elle n'est pas un danger car je crois que le développement, s'il était judicieusement et équitablement répandu la fait immanquablement baisser, mais en plus du fait qu'il est tout à fait possible d'endiguer cette démographie dite galopante alors même qu'elle est en réalité devenue insuffisante dans nombre de pays dit développés, il y a cette autre chose dont je ne prends conscience qu'à travers la pandémie actuelle, l'infiniment petit pourrait tout autant nous tenir d'achoppement.

Dans l’anthropocène il y a en fait une infinitude de causes d'autodestruction, et vous savez quoi elles sont interdépendantes, comme la nature, tout est lié, avec plus ou moins d'évidence mais tout se combine car tout impacte le reste.

Alors que ce soit la changement climatique ou des pandémies, l'un favorisera l'autre qui se nourrira de lui à moins que ce ne soit l'inverse et vice versa !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article