Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vivre sans publicité, un pas vers la limitation de nos appétits. Je les boycott le plus possible.

Même pour quelqu'un comme moi qui essai de s'extirper de la surconsommation et qui tente de se fermer aux diverses sirènes publicitaires, j'en perçois certaines de temps à autre, et chaque fois elles me même en grande colère. Celles ci s’immiscent partout dans nos quotidiens et empoisonnent les esprits.

Je suis exaspéré tout particulièrement par la propension des publicistes à utiliser des ficelles psychologiques, sentimentales, émotives, ils jouent des envies les plus profondes et des manques que crée le consumérisme pour leurs donner un exutoire matérialiste.

Combien de fois me suis-je dis qu'il faudrait que la publicité soit interdite, des milliers sans doute, tout en étant convaincu que cela ne suffirait pas à changer fondamentalement nos modes de consommations, il faudrait certainement un sevrage bien plus profond.

Toutefois je pense que ce serait tout de même positif que les publicités soient pour le moins régulées, sinon éradiquées. Je déplore donc comme le RAP et les autres mouvements contre la publicité une nouvelle fois l'attitude de celles et ceux qui sont sensés prendre des décisions pour le bien commun, mais qui ne se préoccupent en fait que des intérêts financiers et de la relance de la sacro-sainte croissance, celle qui est le fondement même de la nécessité publicitaire, donc rien de surprenant à ce qu'ils ne vont pas la combattre.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article