Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'heure est à la désobéissance civile, pas un sujet n'y échappe, les laisser faire serait un abandon de l'humanité et de la planète.

Il n'y a plus à tergiverser, climat, biodiversité, santé, humanisme, social, sociétal, politique, tout ces sujets que je traverse, par ce qu'ils sont transverses, parce que tout est lié, parce que tout se tient, les fondations, l'architecture, l'ossature de ce monde tout est à défaire et à refaire.

Nous sommes prisonnier·e·s d'un système qui a fait un choix, celui de relations mondiales financiarisées pour l'intérêts de minorités rapaces, gloutonnes, qui accaparent, refusant d'admettre que ce qu'ils privatisent manque à l'intérêt général, que ce qu'ils s'approprient spolie les populations, de biens et ressources dont elles ont vitalement besoin.

Sans hiérarchie absolue, je pense qu'on peut dire que déjà sans conteste possible à minima les humains ont vitalement besoin d'une planète en bonne santé, or ce système monétaire capitalistique privatif mondial la maltraite, la pille, la ruine, la dévitalise, la détruit. La compétition qu'on nous affirme être la seule attitude naturelle possible est le mensonge fondamental le plus pervers sur lequel ont été basées nos structures mentales et sociétales, la nature est une forme de coopération, d'équilibre dans lequel chaque élément ne prend à son propre intérêt que ce dont il a vitalement besoin, il n'y a donc rien de naturel dans un système privatif sans limites.

C'est bien les fondements de nos structures mentales qui sont à remettre en cause, nous ne sauveront pas l'humanité par des aménagements du système privatif capitaliste qui ne sert en réalité que l'intérêt des plus voraces et des plus aptes à marcher sans vergogne sur les autres au nom du droit de l'entreprise et du profit personnel, entraînant dans leur sillage le commun des mortels qui par mimétisme se fait aspirer dans cet engrenage qui en émane, et qui veut qu'on désire humainement accéder aux mêmes bénéfices et avantages que ceux qui nous dominent.

Si nous ne concédons pas que ce sont nos fondements essentiels qui sont à humaniser, à équilibrer, dans la coopération et l'équité, alors quelque soit le système il sera perverti, le véritable progrès, le vrai développement ne sera plus matériel, mais spirituel dans le sens de la reconnaissance de l'esprit humaniste qui devrait être notre colonne vertébrale.

C'est en tout cas ce dont je suis convaincu, et la seule issue qui me semble permettre d'envisager un avenir possible et acceptable. Les formes que cela devraient prendre sont évidemment discutables, elles peuvent être diverses, ce qui ne devrait pas l'être dans le fond c'est l'égalité des droits à chaque individu à une vie digne et choisie, je parle bien là d'une vision globale mondiale si toutefois quelqu'un·e n'avait pas compris, l'abolition des frontières peut advenir, elle est bien envisagée, imposée et menée sur le plan commercial !  Ce qui serait vrai pour un monde de business ne le serait pas pour un monde humaniste ?

Je crois vraiment que les humains dans l'immense majorité envisagent la paix, le partage, la coopération et qu'on les a trompé sur les intentions des modèles dans lesquels ont les a enferrés, enfermés, mais ce n'est pas inéluctable, en sortir est même le seul choix pour éviter le pire que l'on s'évertue à ne pas voir arriver.

 

Si nous ne changeons pas notre façon de penser, nous ne serons pas capables de résoudre les problèmes que nous créons avec nos modes actuels de pensée.

Albert Einstein

Seuls ceux qui sont assez fou pour imaginer qu'ils peuvent changer le monde y parviennent.

Henri Dunan (fondateur de la croix rouge)

Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société profondément malade.

J. Krishnamurti

Dans des temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte révolutionnaire.

George Orwell

Ce qui compte dans la sauvegarde des condors et de leurs congénères, ce n'est pas tant que nous avons besoin des condors, mais que nous avons besoin des qualités humaines nécessaires pour les sauver. Ce sont précisément celles-là mêmes qu'il nous faut pour nous sauver nous-mêmes.

Ian Mac Milan

L’utopie ne signifie pas l’irréalisable mais l’irréalisé, L’utopie d’hier peut devenir la réalité de demain.

Théodore Monod

A chaque fois que vous vous retrouvez à penser comme la majorité des gens, faites une pause et réfléchissez.

Mark Twain

La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer.

Abraham Lincoln

Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance.

Henri Laborit

Les règles de ce systèmes ne sont faites que pour nous maintenir dans l'impossibilité de l'ébranler et mettre fin à ses prérogatives élaborée pour nous contraindre. Les seules lois justes sont celles qui protègent l'intérêt général. Désobéir à des injonctions faites pour nous entraver, et nous interdire d'agir dans le sens du bien commun est non seulement un droit, c'est même un devoir pour quiconque veux le bien de tou·te·s.

 

 

Le Monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire

Albert Einstein

L'arme la plus puissante entre les mains de l'oppresseur est l'esprit de l'opprimé

Steve Biko

Le pouvoir d'un État repose entièrement sur la coopération (obéissance) de la population.

La Boétie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article