Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prenez l'initiative et partagez la, ils ne l'ont pas voulu citoyen, alors emparons nous de leur référendum pour en faire le notre.

Ce matin avant de partir au travail j'ai déposé un soutien à une proposition de loi référendaire, et je vous assure qu'il faut vraiment le vouloir, parce que le gouvernement à fait en sorte d'en décourager plus d'un !

Je soutiens la proposition de loi visant à affirmer la caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris.

J'avais heureusement été alerté par quelques lectures sur certains sites qui prévenaient de quelques "subtilités" et "finesses" à maîtriser pour parvenir à aller au bout, ça disait :

1 - Que le site "buguait" parfois et que dans la grande majorité des cas il suffisait de "rafraîchir" la page et que tout rentrait dans l'ordre, j'ai appris depuis que cela peut-être encore plus grave, en effet il semble que certains navigateurs ne pouvaient tout simplement pas "communiquer" avec le site gouvernemental, on mettra ça sur le compte de l'amateurisme en terme d'organisation de référendum, en effet ils n'en ont vraiment pas l'habitude !

2 - Qu'il ne fallait pas tenir compte du chiffre à côté du nom de votre ville car ce n'est pas le code postal mais un code tout autre (de l'INSEE si j'ai bien compris) et c'est juste avant cela que j'ai dû jongler avec les écritures, en effet ma commune fait depuis peu parti d'une fusion de 4 ex/communes et porte ainsi un nouveau nom qui rebaptise les quatre, rien n'était reconnu par les robots du site ce n'est qu'au bout de nombreuses combinaisons que j'ai enfin vu apparaître une concordance avec le nom suivi de ce code que le robot acceptera seulement de valider, ouf !.

Le reste semble heureusement moins "susceptible"       de poser problème.

On se demande bien pourquoi ils sont si pointilleux !? Les ICE Européennes à certaines desquelles j'ai participé se remplissent et se valident bien plus simplement !

Pourquoi vous dis-je cela vous demandez-vous peut-être ? (Enfin je subodore que celleux d'entre-vous qui passez là me connaissant déjà ont déjà compris que j'allais vous inviter à en faire autant) Eh bien oui je vous invite à en faire autant, je signe de nombreuses pétitions ou cyberactions ou ICE sans en référer sur ce blog car je ne veux pas tout mélanger, mais si vous comme moi ne comprenez pas pourquoi ce gouvernement veut vendre des aéroports qui fonctionnent et sont bénéficiaires, rappelez vous qu'il y a un précédent révélateur avec les concessions d'autoroutes, aux mêmes causes les mêmes effets, mais ce n'est pas là le plus important dans cette démarche.

Pour moi le fait majeur, le but ultime à atteindre est de prouver au "Macronisme" que sa gouvernance, à tout le moins certaines des formes qu'elle prend, usurpe et son mandat et sa légitimité et ses prérogatives, un barrage à cette orientation serait à mon sens comme une mise en minorité, une deuxième après les européennes qui ont déjà révélé la victoire de ceux qu'il(s) avai(en)t Macron et ses marionettes juré de maintenir au second rang, au point d'en faire même un paravent, une mascarade pour manipuler les opinions.

D'une défaite pourtant actée, ces usurpateurs de la démocratie représentative, représentant d'à peine 1/10em des citoyens en age d'élire, s'érigent en vainqueur, et ce malgré toutes les formes de contestations qui leur prouvent que la politique ultra-libérale, anti-sociale, répressive au service d'une élite riche et rentière menée n'est pas celle que souhaite la majorité.

 Je ne suis bien sûr pas politologue mais il ne serait pas impossible que le Macronisme ne s'en remette pas, le plus terrifiant toutefois c'est qu'une nouvelle déconfiture pourrait profiter à l'extrême droite et au replis identitaire et sécuritaire que je conchie tout autant que la politique actuelle qui à bien des égards met en oeuvre une politique identi...que à celle que la rassemblement nationale préconise.

La peste ou le choléra.

Á moins que ! Á moins que celleux qui veulent de vrais changements humanistes, sociaux, écologiques, environnementaux, sanitaires, se fassent enfin vraiment entendre tou·te·s et s'accordent sur les plus grands dénominateurs communs pour enfin construire une proposition, un projet de société, une alternative ambitieuse et salutaire, j'en serais.

Ce premier référendum d'initiative partagée est peut-être le premier pas, vous savez ce premier pas le plus difficile à faire, celui qui vous met en marche oups ! Cette expression à été brevetée maintenant et elle est devenue suspecte pour le moins, qui vous met en branle, qui vous met en route, qui vous met en action, qui vous met à morphose !

Si vous voulez agir, et ne pas prendre le train en marche mais changer de locomotive, voici le lien vers le site gouvernemental : 

(1)  https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article