Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'éducation nationale n'a pas vocation à favoriser des parti pris ! Aucun parti pris ? Selon que vos soyez..........

Selon que vous soyez dans la ligne politique ou idéologique les portes vous seront ouvertes ou pas !

Jamais je n'avais imaginé rebondir deux fois consécutivement sur des articles numériques de Ouest France n'allez surtout pas imaginer que je veuille promouvoir celui que je qualifie plus facilement de "Ouest Torch" que de journal vraiment impartial, indépendant et informatif, mais voilà, ce qui m'a ce matin capté l'esprit et m'a donné envie de partager une réaction c'est l'interrogation partagée de Marc Le Fur dans ce journal. Pour une fois je suis d'accord avec M. Le FUR, (et rien que ça, ce serait déjà presque assez notable pour en faire part, (je plaisante bien sûr)) enfin en partie, celle où il dit qu'il n'est pas juste qu'un parti pris soit accepté et visiblement établi dans l'éducation nationale.

Mais alors que n'a-t-on entendu comme réaction de nos représentants élus lorsque depuis des années l'éducation nationale se voit investie, infiltrée par des "lobbies" tout aussi partisans ?

Total et l'énergie, Microsoft et le numérique, les chasseurs et l'écologie, des pro-corrida et spécisme, vendeurs de sucres et santé, et j'ai sans doute raté d'autres cas de figures peu médiatisés. Pour aller au fond de ma pensée, il me faut ajouter quelques partialités plus insidieuses encore quand on sait combien les programmes sont gangrenés par "l'Histoire vu par les vainqueurs" et "la géographie qui occulte l'irrecevabilité historique de frontières dressées pour beaucoup au scalpel des impérialistes, des envahisseurs ou des "occupants"", sans compter avec la tendance de plus en plus "visible" qui mêle éducation nationale avec formation à la vie de consommateur et de serviteur du modèle consumériste, enfin tout ce que véhicule l'éducation institutionnalisée, qui mériterait qu'on la libère effectivement de certains parti-pris inacceptables !

Deux poids deux mesures donc, rien d'étonnant en fait mais j'avais envie de le relever et de rebondir dessus pour reparler d'une cause qu'il est difficile de défendre, car elle s'attaque à des fondations sociétales qui présentent toujours l'éducation comme une préparation à la vie mais la pratique comme un formatage, même s'il bien sûr elles s'en défendent et affirment au contraire indépendance et impartialité.

Effectivement l'éducation ne devrait véhiculer et institutionnaliser aucun parti pris, mais faire découvrir à tous nos enfants toutes les possibilités, leurs donner tous les points de vues et encourager leur liberté de conscience et leur droit à s'émanciper et a choisir ce qui correspond dans tout cela à leur propre sensibilité, mais ça je ne suis pas sûr que ce soit ce que Marc Le Fur et ce qu'il représente veulent défendre.

Une question qui ne devrait pas se poser !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article