Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crapauds fous, l'intuitive émergence d'un monde possible pour demain ? Jeunes et moins jeunes, faire cohorte pour "Hacker" la vie !

Je ne découvre pas aujourd'hui l'existence de cette démarche, je n'en avais jusque là pas parlé parce que je n'ai pas cette "folie" dont il question qui m'habite, à moins qu'il faille dire que je n'en avais pas assez conscience, et aussi parce qu'il n'est pas possible au travers d'un blog de faire part de tout ce que l'on croise quand on est comme moi un chercheur de solutions tout azimut enfin certains azimuts !

L’interview de "Marc Luyckx Ghisi" par la chaine Thinkerview sur laquelle je me suis arrêté ce matin, et qui est l'étincelle qui m'amène ici, maintenant, alors que ce même matin, j'en étais à me demander si je n'allais pas mettre un point final à mon investissement dans ce blog, je l'avais déjà visionné en fait, sans m'en souvenir dans un premier temps, il y a plusieurs mois déjà. Il ne m'a fallu que quelques instants pour que resurgisse des rémanences de mémoire du premier visionnage, avec il me semble au fil des minutes, comme la fois précédente, cette même sensation de trouble par rapport à certaines choses évoquées, tout en ayant à la fois une concordance de vue avec la plupart des pistes évoquées.

Je n'aurais cette fois, pas plus que la première, partagé cette vidéo et ce qu'il y est suggéré si je n'avais poussé plus loin l'une des facettes de ce que propose cet homme pour le moins surprenant, l'expérience qu'il accompagne des "Crapauds fous". J'avais déjà, je m'en souviens, eu envie de partager cela dès la première rencontre puis je m'étais abstenu car je ne voyais pas encore à l'époque comment j'allais présenter cela. Voilà donc comment et pourquoi de fil en aiguille, j'en suis arrivé à visionner cet autre interview de "Thanh Nghiem" au cours de laquelle, j'entends évoquée une nouvelle fois, ce qui dans beaucoup de choses que j'écoute ou lis ces dernier temps est mis en exergue, une forme de récurrence, "laissons la place à la jeunesse". Juste avant en effet, j'avais entendu affirmé la même invocation, pas par n'importe qui, Paul Jorion explique qu'il est lui aussi parvenu à cette observation d'une nécessité, cette évidence, nul besoin de vous dire que cela ne signifie pas évidemment que nous, les beaucoup moins jeunes, devions nous retirer comme le dis bien Paul Jorion et bien d'autres, mais accompagner les nouvelles formes que les nouvelles générations vont faire surgir et pratiquer.

J'ai au milieu de nombreuses autres, notamment, une réserve au sujet des analyses de Thanh Nghiem, celle qui l'amène systématiquement à envoyer vers l'avis des experts comme dernier recours, mais cela me semble tout à fait logique puisqu'elle voyage dans des hautes sphères, et est recevable si tant est que ces derniers aient bien le bien commun comme objectif.

Finalement je commence à me demander si je ne suis pas un hacker qui se méconnaît ou, sans le savoir en quelque sorte, quelqu'un qui est animé par ce que je n'avais pas compris des hackers, et qui m'est apparu au travers cette dernière interview, partager ce qu'il découvre, à mon tout petit niveau, et finalement cela me va, même si comme c'est le cas je n'en reçois quasiment aucun retour, ce qui parfois me décourage, mais j'ai vraiment envie de participer à répandre ce qui me semble essentiel et je vais donc malgré les difficultés continuer ce blog quand bien même à première vue mon avis n'intéresse que très peu de lect·rice·eur·s.

J'ai lu un jour quelque chose qui disait qu'il était effarant de constater comment certain·e·s se défaussaient de leurs responsabilités en faisant peser le devoir de trouver des solutions aux nouvelles générations, et je partageais l'exaspération qui peut en découler, mais il ne s'agit pas là de dire qu'on va laisser tout le poids des choix à faire aux seuls jeunes, même si nous ne seront peut-être pas leurs sources d'inspirations, nous sommes leurs compagn·e·on·s de route et de luttes, et nous continuons ces même combats pour nous, pour eux, sous d'autres formes, avec nos propres références et en complémentarité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article