Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le principe de fraternité à la française défaillant à l'intérieur s’arrête aux frontières, l'injustice ignoble couronnée.

Le conseil constitutionnel au sujet duquel j'ai pu dire déjà tout mon ressentiment à d'autres reprises, avait ouvert la porte à la possible infamie, il faut pourtant être un bien piètre humain pour passer par cette porte, c'est ce que fait un procureur de la République, et il faudrait qu'on l'aime cette république !

Moi elle me fout la nausée de plus en plus cette République de France, qui appauvri les petites gens, agenouille ses enfants, atomise ses citoyens, et rejette ceux qui sont dans le besoin d'asile, et je pourrais amplifier cette liste très loin d'être exhaustive, mais ça ne dirait rien de plus que je ne partage déjà souvent.

La prochaine étape c'est quoi mettre des lycéens en prison pour avoir voulu revendiquer des droits à envisager de survivre au chaos qui arrive ?

Ils voudraient une explosion de colère et d'indignation qu'ils ne s'y prendraient pas mieux.

De la prison ferme pour avoir accompagné des migrants qui voulaient entrer en France, qui y seraient entré avec ou sans cette aide, qu'on se le dise, et on ose invoquer un principe de solidarité pour justifier cela !

Mais alors il nous servirait à quoi le principe de solidarité si personne ne peux franchir ces frontières à l'intérieur desquelles on serait en droit après de venir en aide à celleux arrivant d'ailleurs qui en ont besoin. Si personne ne peut y pénétrer en quoi y aurait-il la moindre solidarité ?
Si au moins on s'occupait vraiment bien de tous les nécessiteux du pays, on pourrait s'en servir comme excuse pour expliquer qu'il ne reste plus de capacité d'aide pour les autres, mais loin s'en faut. La "fraternité" pas plus que la sororité ne sont à l'oeuvre, même à l'intérieur de ces frontières qu'on érigent maintenant comme des murs, sauf de la part d'une partie de la population et pas souvent celle en en a le plus le moyens, comment en sommes-nous arrivé là ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article