Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauver la biodiversité, pas pour sauver la vie, mais pour garantir le business, là où en sont certains.

Il y en a pour défendre l'idée que la préservation des ressources, la lutte contre le changement climatique, la défense de la nature et la préservation de la biodiversité et toutes ces revendications écologiques sont un danger pour les affaires, comme par exemple Trump au États-Unies et maintenant Jair Bolsonaro au Brésil et celleux qui les soutiennent et les croient, ou se laissent convaincre par ce type d'argumentation partout sur la terre, parce que ce phénomène est répandu sur toute la planète, pour ne prendre que deux exemples récents et significatifs et symptomatiques, mais il y a à l'opposé, et tout aussi dangereux et destructeur, celleux qui voient en ces causes de nouvelles sources de développements et de pérennisations de leurs entreprises et de leurs business.

Elles sont toujours belles les images, mais elles sont trompeuses, le greenwhasing dans toute sa nocivité.

Les deux sont à craindre au plus haut point, prioriser le développement économique sous-tend toujours de faire des choix...."économiques" de "croissance"! Choix qui sont antagoniques avec une réelle prise en compte de la finitude des ressources notamment et de la fragilité des équilibres écologiques d'autre part, enfin ceux qui permettent de ne pas mettre le système mercantile en cause, choix qui font passer au second plan surtout le nécessaire temps long qu'il faudrait se donner pour évaluer impartialement les nouveaux produits, nouvelles technologies, etc, afin de juger de leur réelle nécessité ou de leur non nocivité, mais ce principe de précaution élémentaire est banni de leurs logiciels.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article