Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les populations aussi nommées "Le public", sans pouvoir, réduitent à la concertation peuvent-elles orienter les pouvoirs public ? Y-a-t-il vraiment débat ?

Le débat public n'est bien qu'une consultation, car en réalité les élu·e·s du système représentatif estiment que la démocratie directe, en particulier sur les sujets environnementaux, est une menace pour elles et eux, ainsi rien ne contraint le législateur à réellement prendre en compte ce qui a émané d'une consultation publique, et c'est pas moi qui le dit !

Si débat donc il y a, à mon sens, c'est plutôt de savoir s'il y a la moindre chance qu'un jour, comme l'affirme Chantal Jouanno nouvelle présidente de la Commission Nationale du Débat Public CNDP, institution qui juste là ne m'a absolument pas convaincu, le public (sans pouvoir puisqu'il l'a remis à ses vrais ou faux représentants élus ou institués) éclaire le décideur, car je crains qu'on ai affaire là au mieux qu'à un vœux pieux ou au pire à une tromperie éhontée à mettre au pilori.

Si "le grand public fait systématiquement remonter le débat sur les valeurs et la politique, au sens de vie de la cité, contrairement aux experts", et qu'au final comme cela nous est confirmé là, au il n'en sera probablement (très certainement) tenu aucun compte, quid alors du "principe d'équivalence qui veut que chaque parole à la même valeur"? 

Alors moi qui effectivement voudrait aller plus loin dans la prise en compte du débat public, je remets bien en cause l'ensemble du système institutionnel et représentatif, y compris la CNDP qui, je le redis, jusqu'alors m'a à minima déçu, me fera-t-elle mentir ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article