Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travailler pour vivre ou vivre pour travailler ? Y-a-t-il un choix réellement possible ?

Parmi toutes les choses pour lesquelles je ne suis vraiment pas exemplaire, me voilà dans une situation nouvelle de retour à l'emploi. Après une longue période de chômage, qui n'a pas été une période d'inactivité, bien au contraire, car je n'ai jamais eu autant de choses intéressantes à vivre sur le plan associatif, investissement militant, etc, me voilà donc à nouveau dans l'emploi, et quand je dis dedans c'est bien parce qu'il me faut y plonger et m'y consacrer pleinement, pour parvenir à répondre aux exigences que cette nouvelle fonction nécessite.

Cette nouvelle situation à été précédée d'un choix de reconversion professionnelle, il y a près de 4 ans, une formation AFPA plus tard, un nombre considérable de vaines candidatures, et alors qu'avec tout ce dont j'ai pris consciences ces dernières années pendant lesquelles le temps m'était donné de m'informer sur de nombreux sujets, je souhaiterais plutôt m'extraire du monde du travail salarié, me voilà de nouveau employé pour percevoir un salaire, est-ce donc vraiment un choix ?

Oui et non répondraient sans doutes quelques normands, je ne suis pourtant pas normand, mais je ne vois pas vraiment quoi répondre d'autre, oui et non, on peut bien sûr faire le choix de ne plus recevoir de salaire et trouver d'autres solutions pour une vie beaucoup plus indépendante, mais ce choix implique de nombreuses conséquences, qu'il n'est pas aussi simple à assumer qu'on le voudrait. 

Pour finir ma vie professionnelle puisque j'ai décidé de cette option là j'ai fait un autre choix, celui de m'orienter vers un métier qui me semble important et en adéquation avec mes convictions, c'est le domaine de l'eau que j'ai envisagé, et me voilà donc faisant mes premiers pas en tant que contrôleur AC (Assainissement Collectif) et ANC (Assainissement Non Collectif).

Je peux vous dire que j'ai tant de choses à apprendre que je suis dans l'obligation d'y consacrer quasiment tout mon temps, là non plus pas vraiment de choix, en effet l'Étude privée qui m'a ouvert ses portes n'a que faire de mon inexpérience totale, il lui faut des résultats, c'est du temps que l'on vend, m'a-t-il été expliqué par mon nouveau collègue, autant vous dire que le temps consacré à me former est compté, il me faut être opérationnel immédiatement, là non plus pas le choix, sinon de n'avoir aucune chance de percer dans ce milieu fermé.

Voilà donc pourquoi je suis moins présent ici depuis quelques jours et cela risque bien de durer un peu, cette activité rémunératrice mais aussi consacrée à la collectivité et la défense de l'environnement m'accapare en ces débuts, mais je compte bien trouver un rythme et et m'organiser au mieux pour ne pas délaisser ce blog qui m'est devenu indispensable.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article