Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a des voyages vers l'espoir, et des voyages du désespoir.

elles et ils, quittant leurs terres natales, s'expatriant, allant chercher refuges, sont moins nombreu·ses·x à s'aventurer sur la mer, pas étonnant puisque tout est fait pour les empêcher de partir, à tout le moins d'arriver, afin de mieux les protéger des dangers qu'ils pourraient encourir prétendent certain·e·s, ou de nous protéger nous de leurs arrivées défendent d'autres.

Parce qu'il y en a aussi qui rebroussent chemin, face à tant de difficultés.

Au moins, puisqu'il y en a moins à affronter les flots sur de frêles embarcations, moins y laisseront leurs vies, logiquement, mathématiquement, sauf que ce que révèle le rapport "Voyage du désespoir" est en totale opposition avec ce qui nous semblerait rationnel.

Si on y ajoute celles et ceux qui n'arrivent même pas jusqu'aux berges de l'Afrique, tombant depuis des années dans le désert. Et combien d'autres encore perdant leurs vies sur les pistes, les chemins, les routes, les camps, les squats etc.

Je ne trouve même pas de mots pour dire à quel point tout ceci me met au désespoir de notre humanité, à quel point je vomi la politique européenne et en particulier française de non accueil de ces filles et garçons, femmes et hommes cherchant refuges, s'exilant, migrant.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article