Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3% d'individus donnent plus pour l'aide au développement des pays pauvres que les pays riches "du Nord", et ce sont les migrants eux mêmes !

Pour être honnête ces chiffres m'ont abasourdi, estomaqué, me laissant presque incrédule pour deux raisons, d'une part que les migrants puissent avec si peu de moyens envoyer une telle somme globale, mais surtout que l'ensemble des pays du Nord fassent trois fois moins, donc si peu, les deux me laissent ébahis !

Une autre proposition chiffrée me semble hallucinante, je dois même dire qu'elle pourrait selon moi être une potentielle catastrophe si elle devait advenir, je m'en explique ensuite, une augmentation de 12% à court terme, puis de 52% à plus long terme du revenu moyen mondial par travailleur en cas d'ouverture des frontières !

Pour ma part j’abhorre les frontières, je les voudrais donc non seulement ouvertes, mais abolies, effacées, mais c'est là un autre sujet, bien que je pense que c'est là l'une des causes fondamentales de la plupart des désordres de l'humanité. Ce n'est donc pas l'ouverture des frontières qui serait à mes yeux une potentielle catastrophe, ce serait même tout à fait l'inverse.

Pourquoi dis-je donc que ce pourrait être une potentielle catastrophe ? Non pas parce que cela permettrait d'augmenter le niveau de vie des plus pauvres non plus bien sûr, au contraire, non, mais parce ce faisant dans un même mode capitaliste/productiviste qu'actuellement, et selon l'orientation consumériste que ces moins pauvres adopteraient très probablement puisque c'est le modèle qui s'impose partout, ce serait l'amplification d'une surconsommation déjà insoutenable.

Si par contre la sortie de la pauvreté, qui est le seul objectif légitime que non seulement j'approuverais, mais que je souhaite et soutiendrais, était la résultante d'un changement modale, d'une transformation sociétale alors oui ce serait une grande nouvelle. Si par une pression des masses populaires une distribution des richesses radicalement plus équitable tendant vers l'égalité  germais alors oui ce serait une bonne nouvelle. Si cet avenir émergeait sans augmenter, mieux même, en diminuant les productions par transformation durable des produits, consommation plus sobre alors oui ce serait une bonne nouvelle.

Mais si, comme c'est supposé dans cette vision d'un avenir où des centaines de millions d'humains accédaient à la capacité de consommer aveuglément comme nous "du Nord" leur avons donné exemple, alors ce serait une catastrophe, l'extension et l’expansion de la catastrophe déjà en cours. Et pourtant ce serait légitime et juste, au nom de quoi n'auraient-elles et ils pas le droit d'accéder aux mêmes possibilités que nous ? 

Alors faire en sorte qu'ils sortent de la pauvreté oui mais par une redistribution des richesses, donc l'abolition de l'accaparement des richesses par une minorité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article