Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfermement des enfants, quand battre des records dévalue et abaisse une nation.

La France championne d'Europe, ça va sans doute doublement faire plaisir aux patriotes nationalistes, surtout qu'il s'agit là d'un record d'enfermement des enfants exilés et migrants, voilà justement pourquoi à l'inverse, l'idée même de nation me fait gerber maintenant, je hais les frontières et celleux qui les ont érigées et les défendent pour en faire des murs, résultats pour la plupart de décisions de vainqueurs de guerres, malheur aux vaincus.

Tout dans le projet de loi "asile et immigration" me débecte depuis le début, il y a peu les sénateurs ont durci un texte déjà considéré, dès qu'on a eu connaissance de ces contours, et de ce qui est envisagé comme inacceptable par celleux des françaises et français qui comme moi pensent que le pays dans lequel nous sommes nés doit être une terre d'accueil pour tou·te·s celleux qui ont besoin d'aide. Je pense cela, non pas à cause d'une quelconque dimension historique, mais parce que je considère que tout être humain à les mêmes droits, que si je revendique et espère pour moi le droit d'être accueillis et soutenu en cas de besoin vital, je dois donc accorder ce même droit à tou·te·s.

 

2017 un record battu donc, bien que connu pour être inefficace, qui ne le sera peut-être plus si comme veulent y parvenir nos gouvernants, les exilés et leurs enfants qui n'auraient pas encore péris dans un désert, un camp ou en mer, ne parviennent plus à arriver jusque sur "nos terres" !

Honte, colère, indignation, révolte, et autres sentiments confus et mêlés me hantent, et pourtant j'aime ce pays dans lequel je suis né, parce que je sais qu'un très grand nombre de mes concitoyen·ne·s vomissent comme moi les choix fait par des dirigeants qui ne défendent plus qu'une vision idéologique rétrograde du monde tel qu'il voudraient le maintenir alors que l'Histoire prend un tout autre chemin. La droitisation dont ils se servent maintenant pour entretenir les peurs et les rejets, c'est eux qui sont en train de la nourrir, après l'avoir réveillée par leurs choix indignes, je ne ferais pas parti de celleux qui se laissent berner et qui se taisent.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article